Coronavirus en RDC : La Monusco suspend la rotation de son personnel et limite des voyages à l’intérieur du pays (Leila Zerrougui)

La République démocratique du Congo continue à faire face à une menace sans précédent, un ennemi commun, le COVID-19, qui n’épargne personne. Pour limiter sa propagation sur l’étendue du pays, la Monusco vient de revoir ses mouvements dans le pays et promet un accompagnement dans la lutte de cette pandémie à Coronavirus. Elle l’a fait savoir au cours d’une déclaration de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo et Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui, ce 24 Mars 2020.

« Dans cette épreuve, je veux vous assurer que les Nations Unies sont pleinement mobilisées pour soutenir les efforts des autorités congolaises et protéger la population » fait savoir Madame Leila Zerrougui.

A en croire la Cheffe de la Monusco, le système des Nations Unies en RDC qui regroupe la MONUSCO, ainsi que les Agences, Fonds et Programmes, prend toutes les mesures nécessaires pour contenir la propagation du coronavirus au pays, conformément aux décisions prises au niveau national et en ligne avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le personnel des Nations Unies a respecté une quarantaine auto-imposée de quatorze jours à son retour des pays les plus touchés et réduit ses déplacements au maximum, notamment à Kinshasa. La rotation du personnel en uniforme de la MONUSCO est suspendue et les voyages non essentiels à l’intérieur du pays sont limités jusqu’à nouvel ordre », a décidé Zerrougui.

Notre source ajoute que toutes ces mesures n’éloignent pas la Monusco de sa mission première en RD Congo ; celle de venir en aide aux populations les plus vulnérables, les protéger des menaces qui pèsent sur leur sécurité physique, et faire en sorte que le pays puisse s’engager sur la voie de la stabilité, de la paix et du développement.

« A tous les niveaux, les Nations Unies, ses Agences, Fonds et Programmes et sa Mission (MONUSCO) sont avec vous, Congolaises et Congolais, pour lutter contre cette maladie qui ravage notre monde », conclut la Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.