Calendrier électoral : La CDJP Bukavu appelle à la lucidité

Calendrier électoral : La CDJP Bukavu appelle à la lucidité

La Commission diocésaine justice et paix (CDJP) de Bukavu, salue la publication du calendrier électoral intervenue le 5 novembre dernier par la centrale électorale et fixant l’opinion sur la tenue des scrutins en RDCongo, l’année 2018.  Dans son flash n°18 paru le 19 décembre 2017, la Commission diocésaine analyse le calendrier électoral, relève des contraintes au-delà de celles présentées par la CENI. Elle appelle le peuple à une vision claire, à éviter des actions épidémiques au profit des ennemis de la démocratie en République démocratique du Congo.

Le nouveau calendrier électoral dont la « publication a été acclamée » par certains et remise en doute par d’autres « sceptiques par vocation ou après analyse savamment fouillée», intervient après deux précédents qui ont été rejetés par les acteurs politiques de l’opposition comme de la majorité présidentielle et qui a conduit le pays à un encaissement des arriérés électoraux à tous les niveaux.

Inscription ISJC

Il reste convainquant au regard des dates précises telles que ressorties dans le chronogramme.

  • Dimanche 23 décembre 2018: élection présidentielle combinée aux élections législatives et provinciales
  • Mercredi 6 mars 2019: vote des Sénateurs
  • Lundi 18 mars 2019: Vote des gouverneurs et vice-gouverneurs
  • Dimanche 22 septembre 2019: élection des conseillers communaux, de secteurs et chefferies
  • Mercredi 4 décembre 2019: vote combiné des conseillers urbains, des bourgmestres et chefs des secteurs.
  • Samedi 25 janvier 2020: vote de maires et maires adjoints.

Des contraintes, la volonté politique risque de tout bloquer

En dépit de cette précision rassurante, la commission diocésaine documente les contraintes à trois niveaux dont celles légales liées au vote des lois essentielles, celles financières liées au plan de décaissement des fonds pour la réalisation des opérations électorales et, enfin, celles liées au déploiement des matériels dans tous les centres électoraux.

Elle estime que la CENI, au-delà des contraintes ressorties, en aurait oublié autant telles que « l’absence de la volonté politique  qui risque de tout bloquer (…), l’absence des juridictions dans les nouvelles provinces pour traiter les contentieux électoraux, la modicité du budget national, la présence des groupes armés et des poches d’insécurité qui bloquent les opérations électorales ». Par ailleurs, la non accréditation des observateurs à long terme devant suivre toutes les opérations, l’enrôlement des congolais de l’étranger demeure un défis non négligeable, seules 68 représentations diplomatiques,…s’ajoutent aux inquiétudes pouvant rendre moins crédible et transparent le processus. « La classe politique reste divisée, le peuple souffre et les malins se remplissent les poches avant qu’il ne soit trop tard ».

La non-tenue des élections, gain pour les politiques. Le peuple doit rester lucide

« Il faut saluer la publication de ce calendrier et Flash pense qu’au lieu d’aller dans les rues en ordre dispersé sans cibles et vision, il faut se l’approprier.  C’est notre boussole et il faut désormais un suivi minutieux jour pour jour pour qu’il soit réalisé et identifier les acteurs d’un éventuel blocage et les interpeller avec vigueur.  Ceux ou celles qui ne veulent pas des élections trouveront des stratégies pour énerver les gens et les textes pour déclencher des troubles qui mettraient à haut risque la tenue des élections.  Il faut rester lucide et éviter des actions épidémiques qui favoriseraient les ennemies de la démocratie. Le Congo est notre Patrie », indique le Flash.

Déplorant des agissements des politiques tendant à la trahison, la CDJP appelle à l’abandon des distractions et manipulation politiciennes. Elle invite les uns et les autres à la volonté d’aller au changement par des élections apaisées et démocratiques, seule source d’apporter une réponse aux besoins du peuple congolais.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.