Bukavu : Vive tension à Bariga, des élèves de l’INSTIBA paralysent plusieurs activités (situation en cours)

La situation est tendue depuis le matin de ce lundi 14 décembre 2020 dans la commune de Bagira en ville de Bukavu au Sud-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo. Sur base, les élèves de l’Institut de Bagira et certains habitants en colère exigent l’exposition du corps d’un enseignant de cette école retrouvé mort la matinée du samedi dernier dans cette même commune.

Joint au téléphone par la Rédaction de Jambordc, la société civile du milieu confirme cette information avant de dénoncer cette situation d’insécurité qui se vit ce dernier temps dans la ville de Bukavu en général et à Bagira en particulier.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette structure citoyenne regrette que le service de sécurité ne se soucie pas de cette question qui bat déjà son plein dans la commune de Bagira, car selon lui, il s’observe moins d’éléments de l’ordre dans cette municipalité de la ville de Bukavu.

Pour faire face à cette insécurité la société civile de Bagira compte lancer une ville morte avec d’autres structures citoyennes de Bukavu, ceci pour décrier cette situation et demander l’implication personnelle de l’autorité provinciale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.