RDC : L’économie de ce que la population du Sud-Kivu attend de l’adresse de Félix Tshisekedi

Le discours du chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi sur l’état de la nation est attendu ce lundi 14 décembre 2020. Opportunité pour certains habitants de la ville de Bukavu au Sud-Kivu d’émettre leur vœu de voir ce dernier annoncer des décisions concrètes qui rencontrent leur social.

« Nous croyons que le discours du chef de l’Etat d’aujourd’hui va briser le craquant des promesses et aller vers les concrets. Nous voulons l’entendre cette fois là prendre le courage de nommer un informateur de la majorité au niveau du parlement afin qu’il y ait la majorité et que nous ayons dans l’espoir d’avoir un nouveau premier ministre », a dit Pierre un habitant de la ville de Bukavu rencontrée dans la rue.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Même son de cloche pour un autre habitant de cette partie du pays, Janvier Ndusha qui veut voir le président de la République matérialiser toutes les promesses relancées et qui selon lui sont restées sans effets positifs, notamment des projets crédits, emploi aux jeunes pour ne citer que cela.

« Pendant deux ans, on a attendu mais il y en a pas eu un programme concret. Les gestes qui ont été faits n’étaient que des gestes isolés où des individus voulaient transformer l’état des projets particuliers suite à leurs égos politiques au détriment des intérêts de tout le peule. Cette fois nous croyons que le chef de l’Etat va nous annoncer la politique qu’elle a mise en place pour faciliter l’accès à tous les jeunes congolais à ces crédits et non l’identité aux cartes des partis politiques pour permettre cet accès », a-t-il martelé.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Une autre opinion attend du chef de l’Etat dans son discours l’annonce du plan de reforme de l’administration publique et des régies financières en particulier car selon elle, ce plan lui permettra de doter le trésor public des moyens pouvant lui permettre en sa qualité de garant de la nation à atteindre sa politique. Ce, avant d’émettre le vœu de voir le chef de l’Etat présenter à la population les mesures pouvant mettre fin à l’insécurité qui bat son record dans tous les coins du pays et en particulier dans la partie Est.

« Nous vivons en ces jours dans une peur qui ne dit pas son nom, mais nous croyons que notre président de la République va nous faire part du programme concret qui va mettre un terme à l’insécurité grandissante qui se porte à merveille dans notre pays de l’ouest à l’Est pour qu’en fin les populations dans des coins et recoins du pays puissent vaquer librement à leurs occupations et qu’un espoir renaisse avec ce discours que nous attendons avec attention », a laissé entendre un autre habitant de Bukavu qui a recquis l’anonymat.

Pour rappel, le chef de l’Etat congolais va s’adresser à quelques heures de ce lundi 14 décembre 2020 à ses administrés sur l’état actuel de la nation. Une adresse qui intervient après la destitution du bureau de l’Assemblée nationale deuxième institution de la RDC.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.