Bukavu/Ville morte: La population a suivi le mot d’ordre de la société civile à la lettre

Bukavu/Ville morte: La population a suivi le mot d’ordre de la société civile à la lettre

La journée ville morte décrétée par le Bureau de Coordination de la société civile du Sud-Kivu (BCSC) ce mardi 28 décembre 2021 a été effective dans les trois communes de la ville de Bukavu.

Depuis le matin, des marchés magasins, galeries, écoles sont restés fermés.

Inscription ISJC

C’est le cas des marchés de Nyawera et de Nguba où les activités commerciales ne se déroulent pas comme accoutumer. Les vendeurs et vendeuses ont suivi le mot d’ordre de la sociéte civile, de ne pas vaquer à leurs occupations quotidiennes.

En revanche, seuls les ofiscines et hôpitaux ont ouvert leurs portes ainsi que certains . certains taximen et motards ont vaqué à leurs occupations avec comme motif la recherche d’un peu d’argent afin de mieux fêter le nouvel an.

C’est vers l’après-midi que certaines activites ont repris dans certains coins de la ville de Bukavu, en l’occurence les boutiques et galéries des communes de Kadutu et d’Ibanda.

En rappel, le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu (BCSC) a décrété cette journée ville morte sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu pour se solidariser avec les populations du Nord-Kivu et de l’Ituri victimes des tuéries et autres formes d’insécurités et s’opposer à la probable arrivée de la Police Rwandaise sur le sol congolais.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.