Bukavu : Un ralenti observé dans les mouvements de vente des fournitures scolaires sur le marché

Le mouvement de vente des fournitures scolaires tourne au ralenti sur le marché de la ville de Bukavu suite à la décision des certains responsables qui obligent l’achat de ces derniers en milieu scolaire. Ceci a été dit par certains vendeurs des fournitures scolaires rencontrés sur différents marchés de la ville de Bukavu ce mardi 30 août 2022.

Selon ces vendeurs, le communiqué interdisant la commercialisation des fournitures en milieu scolaire lancé par la direction de la province éducationnelle Sud Kivu 1 n’est pas respecté surtout dans la vente de l’uniforme car plusieurs disent les avoir achetés à l’école suivant l’obligation des responsables de différentes écoles.

Inscription ISJC

Pour Rosette Mutabazi, une vendeuse des fournitures scolaires rencontré au marché communément appelé chez baba Cingazi, la majorité du stock de leurs marchandises risquerait de retourner dans le dépôt pour attendre l’écoulement le début de l’année scolaire prochaine.

“Pour moi les fournitures scolaires ne sont pas écoulés cette année comme c’était le cas pour les années passées. ce dernier temps, je totalise difficilement 15 dollars dans les ventes journalières pourtant seulement une semaine nous sépare de la rentrée scolaire. Quand je cherche à approcher les gens et les exposer les uniforme des élèves ils me disent qu’ils ont été obligés d’acheter dans des écoles. Chez moi l’écoulement des cahiers, stylos et autre évolue un peu bien. Si le mouvement ne s’améliore pas dans les cinq jours qui nous sépare de l’ouverture de l’année scolaire nous serons dans l’obligation d’espérer les écouler au début de l’année scolaire prochaine, a-t-elle laissé entendre.

Pour Joseph Ntaboba vendeur de mêmes articles au marché de Kadutu, le mouvement des ventes des fournitures scolaires est à pas de tortue mais la majorité des vendeurs espère écouler plus de la moitié de leurs marchandises avant la fin du mois de septembre prochain.

Pour Marie Jeanne Bishikwabo un parent rencontré à ce même marché, l’achat des fournitures scolaires dépend des réquisitions qui les sont recommandés par les responsables des écoles.

“Jusqu’à présent je n’ai rien acheté. C’est au courant de cette semaine que je pense me rendre à l’école de mes enfants pour prendre la réquisition et revenir acheter les fournitures qui me seront recommandés si non je risquerais d’acheter ceux qui ne seront pas acceptés par leurs enseignants”, a-t-il indiqué.

Pour rappel, le directeur de la province éducationnelle Sud-Kivu 1 Simon Zono a rendu public un communiqué le 08 août dernier indiquant les nouvelles dispositions prises par sa structure dont la procuration des fournitures scolaires au marché selon le choix des parents d’élèves et non celui des responsables des écoles.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.