Bukavu : Sit-in des agents nouvelles unités de la DGI, ils réclament leur salaire

Bukavu : Sit-in des  agents nouvelles unités de la DGI, ils réclament leur salaire

Les employés de la Direction générale des impôts (DGI) du Sud-Kivu ont organisé un sit-in pour réclamer leur salaire impayé depuis 5ans. C’était le mercredi 08 mars au bureau de la Direction générale des impôts situé sur avenue Kasongo dans la commune d’Ibanda.

Dans une lettre adressée au directeur général national de cette société publique dont une copie a été déposée à la rédaction de jambordc.info, ces agents réclament à leur hiérarchie la mise à jour de la liste des agents en fonction, le payement des arriérées de salaire et la restauration d’un climat d’harmonie dans leur service.

Inscription ISJC

« La révision de la liste des vraies agents NU, non encore pris en charge et réellement au service par un nouveau contrôle physique des agents NU ,la vérification des registres des présences ,les affectations au service , nous avons passé le recensement biométrique et plusieurs autres contrôles des inspecteurs des impôts dont les derniers remonte en 2015 et fut diligenté par le directeur général sortant.

De penser à notre souffrance longtemps endurée depuis ces années sans salaire ni prime en nous prenant en charge effectivement pour garantir la justice  et un bon climat de paix social au sein de la direction provinciale des impôts du Sud-Kivu.

De restaurer l’égalité, la justice et l’esprit de solidarité en considérant notre dossier sans trafic d’influence, sans discrimination et sans népotisme »

Contacté, le chef de pool de la DGI/ Sud- Kivu qui a requit l’anonymat, a promis qu’une réponse sera trouvée par sa hiérarchie. Néamoins, il déplore la manière dont réclament ces agents connus comme nouvelles unités.

Sur leur calicot était inscrit « Nous,  nouvelles unité de la DGI/ Sud-Kivu réclamons le payement de nos salaires impayés depuis  5 ans »

Freddy Nyangaka

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.