Bukavu : Le ministre de transport dément les rumeurs sur l’exigence du port des chemises aux conducteurs

Bukavu : Le ministre de transport dément les rumeurs sur l’exigence du port des chemises aux conducteurs

Depuis quelques jours les photos des chemises sur lesquelles sont écrits “transcom” et “mairie” circulent sur la toile.

Certaines sources parlent d’une probable exigence du ministère de transport ainsi que la mairie de voir tous les conducteurs des taxis -bus et voitures en cette tenue uniforme pour non seulement la propreté mais aussi pour leur identification et cela moyennant 30$.

Inscription ISJC

Des conducteurs rencontrés dans les rues de Bukavu ce mardi 6 septembre par un reporter de jambo FM, parlent d’une nouvelle forme de tracasserie à l’endroit de paisibles citoyens qu’ils sont.

Murhabazi Jean Claude conducteur d’une voiture indique que cette décision n’a cette fois-ci sa raison d’être s’il s’avère que c’est vrai.

“Jusqu’à présent personne ne nous a sensibilisé officiellement pour l’achat des chemises mais nous sommes en train de l’apprendre auprès des nos clients sans nous en dire plus non plus. Nous obliger à acheter une chemise à 30$ comme certains le disent avec des charges familiales multiples que nous avons, l’achat des documents ainsi que la peinture de nos véhicules c’est inhumain.”, Explique-t-il.

En réaction le ministre de transport et voies de communication Matthieu Malumbi parle d’une fausse rumeur.
Pour lui, aucune exigence n’est arrêtée à l’endroit des conducteurs sur un quelconque port des chemises. L’important poursuit-il est que tous ces chauffeurs soient propres dans l’exercice de leur travail en portant des tenues décentes.

Toute fois, le conducteur Mugisho Daniel relève pour sa part que le port de la visibilité serait aussi souhaitable pour les chauffeurs afin de répertorier facilement ceux qui commettent des dégâts en route comme des accidents et autres cas d’insécurité et qui pour la plus part prennent fuite.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.