Bukavu: La police et la société civile noyau d’ibanda renforcent leurs liens de collaboration

La collaboration entre la police et la population est un facteur primordial dans la lutte contre l’insécurité à Bukavu. C’est dans cette optique qu’une délégation de la société civile noyau d’Ibanda s’est entretenue ce vendredi 28 septembre 2018 avec la police sous/Ciat Voix du Congo.

L’objectif principal de renforcer les liens de collaboration entre les éléments de la police et la population locale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Conscient du rôle que peuvent jouer les citoyens à la base dans l’identification des zones où l’insécurité bat son plein, le commandant de la police Madame Furaha, a plaidé pour le rétablissement de la confiance totale entre population et forces de sécurité.

C’est important de rétablir la confiance entre les forces de sécurité et les citoyens à la base. S’il n’y a pas de confiance entre ces deux entités, l’exécution de  la mission des policiers sera très difficile”, a-t-elle déclaré, avant de préciser que les malfrats vivent retranchés dans des quartiers.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le commandant du sous/Ciat, s’est réjoui de l’initiative de la société civile et espère que le climat entre les agents de police et la population sera rétabli définitivement.

Du côté de la société civile, l’on note un sentiment de satisfaction.

Madame Furaha qui est le commandant de la PNC est satisfaite pour le soutien que notre structure du noyau d’Ibanda lui avait donné tout au début de son installation comme femme. Beaucoup de gens disait qu’une femme ne peut pas diriger un endroit comme Muhungu”, a déclaré David Cikuru président de cette structure citoyenne.

Eugide Abalawi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.