Bukavu : 3 trois jours sans transport, les activités paralysées (situation de 6h-8h)

Des habitants de la ville de Bukavu se sont réveillés sans moyen de transport dans la matinée de ce mardi 9 avril. Peu de taxi-moto sur certains tronçons de la ville, ceci est consécutif au mot d’ordre des associations des transporteurs en collaboration avec les sociétés civiles et mouvements citoyens du Sud-Kivu.

Ces structures ont appelé le weekend dernier à l’observance de trois jours sans transport sur toute l’étendue du Sud-Kivu dans le but de dénoncer la tracasserie routière orchestrée par certains éléments de la Police de circulation routière sur différents axes routiers.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour ce premier jour, les transporteurs semblent avoir respectés le mot d’ordre. Aucun taxis-bus ni camion n’est visible sur la voie publique à Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Sur presque tous les axes, seuls les véhicules de particuliers et des humanitaires sont visibles sur la route. Déjà, depuis 6 heures du matin, sur l’axe Bukavu-Mudaka-Kavumu aucun transporteur n’a emprunté cette route.

Même chose sur le tronçon Bagira-place de l’indépendance-Nguba ; bref, les transporteurs ont obéi au message lancé par leurs associations.

Par contre, certains taxi-motos sont visibles sur la route.

Conséquence, toutes les activités sont paralysées ce matin suite au manque du moyen de transport.

A suivre….

Juvénal MUTAKATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.