Goma/Marche contre la Monusco : le gouvernement dresse un bilan de 5 morts et plusieurs blessés

Goma/Marche contre la Monusco : le gouvernement dresse un bilan de 5 morts et plusieurs blessés

Cinq (5) personnes ont perdu la vie et une cinquantaine d’autres blessées dans les échauffourées signalées à Goma le lundi 25 juillet 2022.

Selon son tweet de ce mardi 26 juillet 2022, Partick Muyaya ministre de la communication, médias et porte-parole du gouvernement indique sans donner beaucoup de détails que plusieurs dégâts humains et matériels ont également été enregistrés.

Inscription ISJC

«Au moins 5 morts, une cinquantaine de blessés ont été signalés. Nous reviendrons dans la journée dans un briefing spécial sur les bilans humains, matériels définitifs ainsi que les conséquences à tirer de cette situation. Nous ferons aussi le point du processus de retrait déjà entamé de la Monusco,» lit-on dans ce tweet.

Pour rappel, la ville de Goma s’est réveillé lundi 25 juillet 2022 dans des tensions. Des habitants en colère ont manifesté contre la présence de la Monusco sur l’étendue du Pays et particulièrement au Nord-Kivu. Ces derniers estiment que cette force Onusienne a failli à sa mission de protéger la population et ses biens meurtrie dans les affrontements entre les Forces Armées de la République (FARDC) et les rebelles du M23.

Il importe de signaler que ces manifestations se sont poursuivies à Goma et ses périphéries la matinée de ce mardi 26 juillet 2022.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.