Exclusif ! Le Sud-Kivu a enregistré 27 tueries et 113 attaques des maisons pour le mois de Juin 2018 (rapport Sajecek)


Le mois de juin 2018 a été meurtrier  pour la province du Sud-Kivu. Les attaques des maisons, enlèvements, justice populaire et tueries ont été « fréquents ».

Au total 27 personnes ont été tuées, 113 maisons attaquées, deux cas d’enlèvements et trois cas de justice populaire, ont été enregistrés au mois de juin 2018, selon les statistiques de l’Ong Sajecek Forces vives publiées ce lundi 09 juillet 2018 dans les colonnes du Bulletin surprise N°53 dont le journal Jambordc.info s’est procuré une copie.

Ce rapport épingle le territoire d’Uvira comme le plus touché par les tueries particulièrement dans la localité de Bijomba, l’épicentre de l’activisme des groupes armés.

La ville de Bukavu se taille la part de lion en occupant le premier rang dans la catégorie des maisons attaquées par des bandits, suivi du territoire de Kabare et Walungu, lit-on dans ce document.

Ainsi donc, la ville de Bukavu a connu quatre cas de tueries, 68 maisons attaquées, deux enlèvements et deux cas de justice populaire.

Le territoire de Kabare a enregistré 22 cas des maisons attaquées. Le territoire de walungu affiche cinq cas de tueries, 16 maisons attaquées. Celui de Mwenga a inscrit sur son registre trois cas de tueries et quatre maisons attaquées.

Pour le territoire d’uvira l’on retient 14 tueries. Cependant, les territoires de Fizi et Shabunda ont enregistré respectivement un cas de tuerie et trois cas d’attaques des maisons. Par contre, les territoires d’Idjwi et Kalehe n’ont rien enregistré pour ce mois de juin 2018, selon les statistiques de l’Ong Sajecek Forces vives.

Eugide Abalawi Ndabelnze

 

COMMENTS

Leave a Comment