Bunyakiri : Plus de 100 familles sans abri à Chinganda dans la chefferie de Buloho


C’est depuis la matinée du mardi 28 mars dernier que plus de 100 familles ont été déguerpies des leurs maisons à Chinganda dans la chefferie de Buloho par les forces de l’ordre sur autorisation du Tribunal de grande instance de Kavumu.

« C’est a partir de 8 heures de ce mardi 28 mars 2017 que plus 100 familles ont été déguerpies de leurs maisons sur jugement par défaut qui été rendu en 2013 par le Tribunal de grande instance de Kavumu  suite au confit foncier qui oppose  Bamuone Masumbuko contre Sukali  Misanganano. Les victimes sont les familles qui ont achetés des parcelles dans cette concession auprès de Sukali qui a perdu le procès devant  Bamuone. Plus de 300 personnes passent les nuits à la belle étoile  sans manger ni se couvrir  du fait que toutes les maisons ont été scellées par le service de l’ordre pendant que les membres des familles  étaient déjà partis vaquer aux activités habituelles et les enfants à l’école », a fait savoir Frédéric Katachi, président de la Dynamique des jeunes Bunyakiri.

Contacté à ce sujet, Didier Kitumaini, président de la société civile noyau de Bunyakiri, dit avoir constaté que ces familles vivent dans une situation déplorable et abandonnés à leur triste sort. Il estime qu’il y a encore possibilité d’attaquer la procédure au Tribunal de grande instance qui a ordonné le déguerpissement.

Aristote Makusudi

 

Leave a Comment