Bukavu : L’hôtel de la poste croule sous les odeurs nauséabondes (Reportage)


Que font les services d’hygiène et assainissement ? Les piliers de l’hôtel de la poste nous invitent « à venir humer les alentours de la poste, sur l’avenue Kasongo au quartier Ndendere dans la commune d’Ibanda ». L’un d’eux s’écrie : « une puissante odeur de merde chatouille nos narines, particulièrement en pleine chaleur de la journée ».

Le sujet n’est pas nouveau. Quasiment chaque saison sèche, des habitants des environs de la poste et de la grande partie de la ville « historique » de Bukavu se plaignent des mauvaises odeurs de certaines ruelles. Déchets ménagers et poubelles déposés sur le trottoir dégagent. Quand on y ajoute les urines et les matières fécales, la situation s’empire.

Devant ce bâtiment public, un garage pour lavage et entretien des véhicules s’y est érigé. Des bureaux de change, un espace de divertissement, un restaurant et buvette y sont installés.

On y aperçoit des immondices de tout genre telles les urines et matières fécales au grand regret de l’opinion. Bref, un lieu transformé en latrines publiques par les usagers de cet espace public.

De leur côté, quelques passants rencontrés sur place, accusent l’inaction des autorités qui ne construisent pas des latrines publiques. Et d’autres disent que la nature est défaite par l’incivilité d’un certain nombre d’habitants ou de passants.

Le week-end dernier, un reporter du journal Jambordc.info, nez bouché est passé par là, afin de se faire une idée de l’état de propreté de la « vieille » ville.

Bilan global correct. Mais en descendant la rue de la poste, on a noté des poubelles et des ordures de tout genre pêle-mêle à l’entrée de la radio mama radio tout près de l’ancien parc d’attraction pour enfants et une mauvaise odeur d’urine sous l’échafaudage.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.