Bukavu : La ville se réveille sous une timidité totale


Les premières tendances de ce matin montrent que la journée ville morte sera observée par les habitants de Bukavu. Sur les artères principales, une circulation lente de quelques motos et véhicules des particuliers.

Marchés, boutiques et magasins fermés tôt ce matin. Certains parents ont gardé leurs enfants à la maison et d’autres qui se sont orientés à l’école ont été renvoyés à la maison par les autorités scolaires. C’est le cas du Lycée Cirezi, de l’EP Sainte Jeanne de Lestonnac, deux écoles conventionnées catholiques situées sur avenue Patrice Lumumba non loin de la place Mulamba en commune d’Ibanda.

La journée ville morte a été décrétée par les partis politiques de l’opposition, les mouvements citoyens et certaines organisations de la Société civile du Sud Kivu pour exiger la démission volontaire de Joseph Kabila, et la tenue des élections conformément à l’accord de la Saint Sylvestre et à la résolution 2348 du Conseil de sécurité des nations unies.

Théophile Ombeni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.