Ville-province morte au Sud-Kivu : Une matinée timide observée dans plusieurs coins de Bukavu

Ville-province morte au Sud-Kivu : Une matinée timide observée dans plusieurs coins de Bukavu

La ville de Bukavu s’est réveillée dans une timidité dans la matinée de ce mercredi 3 août 2022.

Pour cause, les habitants ont dans ces heures d’avant-midi observé l’appel du bureau de coordination de la société civile leur demandant de ne pas vaquer normalement à leurs occupations ce jour.

Inscription ISJC

D’après Adrien Zawadi président de cette structure, cette action citoyenne transmet un signal fort aux autorités Congolaises pour leur implication dans le départ de la Monusco, cette force Onusienne présente au Pays depuis 22 ans mais qui n’assure pas ses fonctions de protection des habitants et leurs biens contre les attaques des groupes armés.

Selon le constat fait par la rédaction de Jambordc dans la matinée de ce mercredi, des activités ne tournent pas comme à la coutume dans certains axes de la commune de Bagira, Kadutu et même d’Ibanda.

Des boutiques et magasins ne sont pas encore ouverts comme d’habitude sur le boulevard Patrice Emery Lumumba en commune d’Ibanda. Des banques, maisons de télécommunications et même certains services étatiques n’ont pas encore ouvert leurs portes.

Il en est de même dans d’autres coins chauds de la ville notamment à Essence, ISP, Carrefour, Place de l’indépendance , Brasserie ou encore à Bagira où pour la plupart, des habitants ont été observés devant leurs bâtiments suivant l’évolution de la situation.

Le transport en commun quant à lui tourne approximativement à la normale mais il est à signaler que l’engouement qui s’observe régulièrement n’est pas au rendez-vous.

Situation 7h à 9h(heures locales).

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.