Uvira : Le RLPC dénonce la recrudescence des cas de kidnappings, après l’enlèvement d’une femme de 60 ans à Mulongwe

Le Réseau local de protection des civils, RLPC/Uvira dans le territoire portant le même nom en province du Sud-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo, dénonce la recrudescence des cas d’enlèvement dans cette contrée où une femme d’une soixantaine d’année a été enlevée par des hommes armés non identifiés. Cet incident s’est produit dans la soirée du mercredi 21 Juillet dernier.

Dans un entretien téléphonique avec Yves Ramazani, secrétaire exécutif du RLPC , celui-ci décrie la réapparition du phénomène kidnapping à Uvira ainsi que dans les territoires voisins comme des faits qui viennent dégrader la situation sécuritaire dans cette partie de la province.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Cette situation existe mais en cette période ça semble avoir pris un peu de recul par rapport aux fois précédentes. Puisqu’on ne dépassait jamais 2 jours sans que l’on n’enregistre des disparitions ou des enlèvements. Au courant de cette semaine, nous avons enregistré deux cas: où 3 enfants ont été kidnappés le jour de la fête de mouton à Sange. Et jusqu’à présent personne ne sait où ils sont. A cela s’ajoute l’enlèvement d’hier où madame Mawazo Bisheko dans la commune de Mulongwe, groupement incorporé de kitundu, avenue Kamba par des bandits armés qui l’ont conduit là où personne ne sait”, indique Y. Ramazani.

Il renseigne tout de même qu’une réunion d’urgence ayant regroupé différentes organisations de la Société civile a été tenue à la mairie l’avant-midi de ce jeudi 22 Juillet.

En outre, Yves Ramazani appelle à l’implication des autorités politico-administratives et surtout celles ayant en charge les questions sécuritaires afin de juguler cette situation qui cherche de nouveau à élire domicile dans ce territoire.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Alpher Kalala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.