Sud-kivu/ Covid-19: La société civile santé en guerre contre la propagation de la troisième vague la pandémie

La société civile santé membre du Cadre de Concertation de la Société du Sud-Kivu s’implique dans la lutte contre la propagation de la pandémie à corona virus à travers une sensibilisation de la population, la distribution gratuite des masques de protection ainsi que des dispositifs de lavage des mains. Précision du vice président de cette structure citoyenne au sud-kivu, Joël Omari.

Ce dernier a fait savoir que sa structure va continuer à sensibiliser la population en ce qui concerne le respect des mesures barrières contre la covid-19 en ce temps où il s’observe un certain relâchement des mesures barrières de lutte contre la pandémie qu’il qualifie d’une dénie collective.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Selon lui, la population n’est pas consciente que la pandémie à corona virus existe raison pour la quelle les mesures barrières sont bafouées.  Il demande l’implication des autorités ayant la santé dans leurs attributions à amplifier la sensibilisation.

La société civile santé au sud-kivu pense que les mesures barrières actuelles ne garantissent pas les stratégies pour endiguer la maladie.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Quand les autorités disent aux gens que le couvre-feu commence de vingt-deux heures à cinq hier, c’est ridicule car les vecteurs de transmission de maladie aujourd’hui ce sont les marchés, les écoles, les églises ainsi que les transports en commun. C’est à ce niveau que l’autorité provinciale devrait prendre des mesures rigoureuses qui s’impose, ce dernier temps où la ville de Goma devient l’épicentre de la pandémie“, Indique Joël Omari.

Ce dernier appelle également la population de respecter scrupuleusement les mesures barrières édictées par les autorités politico-admnistratives et sanitaires. Ceci pour limiter la propagation de cette maladie.

Nous invitons la population à respecter les mesures barrières, la distanciation sociale, éviter les attroupement, se laver régulièrement les mains au savon, porter régulièrement le cache-nez,etc.”, a-t-il martèlé.

Plusieurs observateurs pensent que l’autorité provinciale du sud-kivu devrait pendre d’autres mesures de grande envergure, pour protéger ses admnistrés contre la troisième vague de la pandémie.

En sommes, la Province du Nord-Kivu est considerée comme épicentre de la pandémie à coronavirus en République Démocratique du Congo.

Philémon Mutula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.