Uvira : Des passagers pillés par des hommes armés à Kiliba

Uvira : Des passagers pillés par des hommes armés à Kiliba

Des passagers à bord d’un minibus de l’agence Arc-en-ciel sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés,  mercredi 06 décembre dans la plaine de la Ruzizi en  territoire d’Uvira, province du Sud-Kivu.

Vers 17heures, renseigne un confrère sur place, le véhicule a croisé des bandits  armés au niveau de Kiliba qui ont arrêté le chauffeur et pillé systématiquement les passagers.

Inscription ISJC

« Ils ont été dévalisés de tout ce qu’ils avaient. Les colis, téléphones et argent, les bandits ont tout emporté après avoir déshabillé les passagers. Parmi les victimes, figure un confrère de la radio-télévision nationale congolaise (RTNC) d’Uvira », explique un confrère contacté par jambordc.info.

La Nouvelle société civile locale déplore la recrudescence de l’insécurité dans cette partie de la province et appelle l’autorité provinciale à concrétiser sa promesse pour juguler l’insécurité à Uvira.

« Le gouverneur était à Uvira, le ministre de l’Intérieur également y est arrivé et tous ont promis de s’investir pour apporter une solution efficace à la question sécuritaire. L’activisme des coupeurs de route ici nous inquiète et nous le déplorons. Nous pensons que le Gouverneur de la province avec le ministre de l’intérieur devraient faire cette question une priorité pour que la population d’Uvira et des autres coins soient sécurisées », exhorte Claude Misare, président de cette structure citoyenne.

A noter que ce nième cas de pillage jusqu’à déshabiller les passagers se veut une nouvelle forme initiée par des coupeurs de route car, selon les informations à notre possession, le même cas se déroule désormais sur la route nationale n°2 contre les habitants qui font leur trafic Bukavu-Mwenga.

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.