UDPS : 176 370 USD pour le congrès du 26 au 27 février

Le Secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund A Kabund, a annoncé la tenue d’un congrès extraordinaire du 26 au 27 février courant. Dans une conférence de presse, jeudi 08 février au siège du parti à Limete, il a informé que l’UDPS aura besoin d’un budget global de près de 200 mille dollars américains pour cette messe basée sur la succession à la tête du parti.

A l’en croire, le congrès est placé sous le thème « Un nouveau président de l’UDPS pour continuité du combat du Docteur Etienne Tshisekedi et la conquête du pouvoir en RDC » et se tiendra au siège national du parti à la 11e rue, petit Boulevard.

Inscription ISJC

S’agissant des critères de participation à ces assises, il cite par exemple : être membre effectif du parti, détenir une carte de membre ou une quittance d’achat de la carte, en règle de cotisation pour l’exercice 2017 et être sur la liste des délégués.

Neuf conditions pour être candidat président de l’UDPS. C’est : Etre de la nationalité congolaise, être membre de l’UDPS depuis au moins 20 ans, justifié d’un niveau d’étude égal ou moins au graduat ou d’une équivalence professionnelle et politique éprouvée à travers un parcourt régulier au sein du parti, être en règle des cotisations depuis 2011, de bonne moralité, faire preuve d’une constance politique avérée au sein du parti, n’avoir pas été sanctionné par les instances du parti pour vagabondage politique et avoir un domicile connu en RDCongo.

Kabund a révélé, par ailleurs, que le budget pour la tenue de ce congrès s’élève 176 mille 370 dollars américains. En plus de 100 invités internes, 617 délégués des organes et structures externes sont attendus à ce rendez-vous extraordinaire du parti cher au feu Tshisekedi wa Mulumba.

En rappel, Etienne Tshisekedi s’est éteint en Belgique le 01 février 2017 alors qu’il venait de signé l’accord politique inclusif du 31 décembre 2016, issu du dialogue sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO.

Dès lors, l’Union pour la démocratie et le progrès social n’a tenu une session pour remplacer son numéro un.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.