Taxe sur stationnement à Bukavu : Ce que payent les véhicules par minute

Il y a peu de jours, le maire de la ville de Bukavu a créé une innovation dans le secteur de transport. Il s’agit d’un stationnement payant des véhicules sur la chaussée urbaine. Dans une nomenclature, la mairie prévoit entre 200 et 5000 Francs congolais le coût payable par les automobilistes, selon les différentes catégories des véhicules.

Première catégorie : camion remorque à immatriculation nationale : 5000 francs congolais de 1 min à 60 min.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Catégorie 2 : renferme des camions selon leur tonnage. Le montant à payer varie pour un camion de 8 à 10 tonnes taxé à 2000 francs congolais. De 5 à 7 tonnes : 1000 francs congolais et  de 2 à 4 tonnes 500 francs congolais. Ceci de 1 minute à 60 minutes.

Pour la troisième catégorie, celle de camionnette le montant à payer est 300fc d’une minute à 60 minutes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le grand bus, qui est dans la quatrième catégorie verse une somme de 600 francs congolais.

La 5e catégorie constituée de petits bus payent 300 francs congolais.

La sixième, celle des véhicules jeep est taxée à 300 francs congolais.

Et enfin, la septième catégorie comportant les voitures est appelées à payer 200 francs congolais et cela dans l’intervalle de 1 à une heure de stationnement sur la chaussée payable.

La chaussée est identifiable grâce aux panneaux fixés par la mairie portant une inscription bilingue. En swahili « Angalisho ! Apa ni parking ya kulipa mairie de Bukavu » signifiant en français « Ici parking payant, mairie de Bukavu ».

Jean-Marie M

Un commentaire sur « Taxe sur stationnement à Bukavu : Ce que payent les véhicules par minute »

  1. Tout est cher inutilement au Congo. Que le maire s’inspire des autres villes.
    Qu’il arrange aussi la chaussée avant de faire payer les automobilistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.