Sud-Kivu : Une pluie diluvienne fait été d’un mort et une centaine de maisons écroulées à Fizi

Une pluie torrentielle qui s’est abattue la soirée du vendredi 15 janvier dernier a provoqué des graves inondations dans les villages de Mboko, chef-lieu du secteur de Tanganyika, Kabondozi, Kabumbe, Mukwezi en territoire de Fizi au Sud-Kivu. A son passage, un jeune garçon a été tué, une centaine de maisons écroulées et des champs de paysans dévastés à la suite de cette pluie diluvienne. Rapporte la société civile territoriale de Fizi qui nous livre cette information.

A en croire cette structure citoyenne du territoire de Fizi, le jeune mort qui répondait au nom de Bosco Lambert, âgé de 17 ans a été foudroyé dans une ferme à Kabondozi toujours dans cette partie de la province du Sud-Kivu dans l’Est de la RDC.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Jusqu’à présent nous venons d’enregistrer au moins 300 maisons écroulées. A Mboko, les quartiers les plus touchés sont ceux de Cité 1 et Cité 3. Ces inondations ont aussi détruit des champs dans la vallée de Kenya. Dans la vallée de Kenya environ quarante hectares de champs de maïs ont été détruits. Ça nous inquiète, car ça risque d’enfoncer les gens dans une famine énorme », témoigne le président de la société civile de Tanganyika, Monsieur Sammy Amimu.

A ce dernier d’ajouter que cette situation a occasionné le déplacement de plusieurs familles dans des écoles, églises voire même des dispensaires estimés à l’abri des inondations.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette structure citoyenne appelle ainsi le gouvernement provincial en particulier et national en général ainsi que des personnes de bonne volonté à venir en aide à tous ces sinistrés car l’heure est actuellement grave pour des populations qui étaient déjà affectées par la crise liée à la deuxième vague de  Covid-19.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.