Sud-Kivu : Une plainte déposée contre la maison de télécommunication Airtel pour « escroquerie » de ses abonnés

Sud-Kivu : Une plainte déposée contre la maison de télécommunication Airtel pour « escroquerie » de ses abonnés

Les jeunes pétitionnaires du Sud-Kivu viennent de déposer une plainte contre la maison de télécommunication Airtel, ce mercredi 23 mars 2022 au Parquet général près la cour d’appel de Bukavu.

Dans cette plainte, ces jeunes pétitionnaires, accusent la maison Airtel de « l’escroquerie et la tromperie » dont sont victimes ses abonnés.

Inscription ISJC

«Depuis un temps la société commerciale de télécommunication Airtel SA inonde les cartes Sim des abonnés, des panneaux publicitaires en province et les médias par des messages sur l’existence des forfaits internet, SMS et appels. Cependant, à la grande surprise des utilisateurs de ce réseau, ces forfaits achetés par les utilisateurs ne fonctionnent pas et ne sont pas visibles dans leurs appareils téléphoniques après balance,» Lit-on dans cette plainte.

Ces jeunes pétitionnaires notent également dans leur plainte, la « mauvaise qualité » de la connexion qu’offre actuellement la maison de télécommunication Airtel, ainsi que le « manque de courtoisie » envers ses abonnés.

« Il est à constater que les dirigeants de Airtel SA se caractérisent par l’indifférence car ne s’excusent même pas et ne remboursent pas les frais perçus auprès des abonnés à la suite de ces publicités mensongères. Les faits ci-haut décriés tombent sous le cout des articles 98, 99 et 100 du code pénal congolais livre 2 qui prévoient et punissent les infractions d’escroquerie et de tromperie », ont-t-ils poursuivi.

Ces derniers disent déférer les responsables de la maison Airtel responsable devant la justice pour qu’ils soient interpelés et subissent la loi dans toute sa rigueur.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.