Sud-Kivu: Trois bastions des groupes armés récupérées par les FARDC à Fizi, Mwenga et Uvira

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) viennent de récupérer trois (3) localités dont les groupes armés se servaient comme bases arrières dans le territoire de Fizi, Uvira, et Mwenga, après deux semaines de violent combat depuis le 12 août 2021, entre la coalition Makanika, Ngumino, Twigwaneho et leurs alliés. Cette précision est du Capitaine Dieudonné Kasereka porte parole du secteur opérationnel sokola2 sud Sud-Kivu dans une déclaration rendue publique que jambordc.info a exploité ce lundi 23 Août 2021.

Dans cette déclaration, les FARDC confirment que les ennemis de la paix ont brûlés plusieurs maisons d’habitations des paisibles citoyens, leurs dépôts des vivres et un dispensaire dans ces trois territoires notamment dans la localités de Kamombo, Shakira et Nyamara, avant que ces localités ne soient récupérés par l’armée loyaliste.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Après cette conquête l’armée congolaise a réussi à effectuée des échanges avec les habitants de ce coin qui ont à leur tour démenti l’existence d’un conflit intercommunautaire dans les hauts et moyens plateaux d’uvira, Fizi et mwenga, la population parle plutôt des “intoxications”, précise Dieudonnée Kasereka

” Dans ces échanges entre l’armée et la population trouvée dans les villages libérés, Cette population dément l’existence d’un conflit intercommunautaire dans le hauts et moyens plateaux d’uvira, FIzi et Mwenga. Elle parle plutôt des intoxications de la population par certains politiciens ennemis du pays. Ces politiciens créent des groupes armés pour opposer les communautés sous prétexte de protéger leurs intérêts, ces groupes armés sont ceux qui pillent, violent les femmes, brûlent les maisons et tuent leurs propres frères”, peut-on lire dans cette déclaration signée par le capitaine Dieudonné Kasereka porte parole du secteur opérationnel sokola2 dans la partie sud Sud-Kivu.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont déterminées à imposer la paix dans la partie sud de la Province du sud-Kivu et à traquer tous les groupes armés nationaux, étrangers et leurs complices, conclue notre source.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Philémon Mutula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.