Sud-Kivu : « Mon souhait n’était pas de devenir absolument gouverneur, j’étais à la quête d’un nouveau fief politique » Justin Bitakwira

Quelques heures après l’élection de gouverneur et vice-gouverneur en province du Sud-Kivu, qui a porté provisoirement le ticket FCC-CACH à la tête de la province, Justin Bitakwira dévoile sa mission dans la course de ce scrutin. Candidat gouverneur non élu parmi les six en lice, Bitakwira se dit être le meilleur gagnant à cette élection vu ses objectifs poursuivis.

Dans une conférence de presse tenue dans la soirée de l’élection, ce 10 avril 2019, Justin Bitakwira a félicité avant tout Théo Kasi et Marc Malago pour leur élection brillante à la tête de la province, avant d’éclaircir l’opinion sur l’objectif de sa candidature.

« Mon souhait n’était pas de devenir absolument gouverneur, j’étais à la quête d’un nouveau fief politique, et je l’ai acquis », affirme Bitakwira.

Il a ajouté que c’était aussi une occasion pour lui d’installer son bureau politique en province, et montrer au monde qu’il n’y aura plus un individu qui pourra amener le peuple à un parti état.

« Ma première impression est que je viens d’avoir mon fief politique, et désormais c’est la ville de Bukavu. Cela parce que j’avais l’appui de la population de Bukavu, presqu’à 90%. (…) Ma deuxième mission était de monter à la face du monde que nous n’avons pas créé le Front commun pour le Congo, FCC, pour que ça devienne le nouveau MP (Mouvement populaire) au pays », a-t-il expliqué devant la presse.

Le ministre du développement rural, a profité de cette occasion, pour informer aux députés que dans 5 ans, si les territoires de Shabunda, Mwenga, Kalehe ne sont pas reliés à la ville de Bukavu, et si la route de Ngomo ne pas asphalté ; il pourra tout faire pour qu’il devienne le Gouverneur de province.

Pour rappel, les résultats provisoires de cette élection au Sud-Kivu, ont placé Théo Kasi à la tête de la province avec 38 voix sur 48, tandis que Bitakwira n’a eu commune voix.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.