Sud-Kivu : Les habitants de Nyamiera-Mudusa s’insurgent contre la nomination de Bahati Zagabe comme nouveau chef de quartier

La population de Nyamiera à Mudusa dans le territoire de Kabare en province du Sud-Kivu, vient d’organiser une marche pacifique dans la ville de Bukavu ce 05 avril 2019. Elle s’indigne selon elle, contre les atrocités organisées par Kashosho, chef de groupement aï de Mudusa. Ce dernier est accusé d’avoir imposé Monsieur Bahati Zagabe comme chef de quartier de Nyamiera après avoir déchu Madame Nabintu M’muyongwa Veneranda qui a été nommée comme chef de quartier et dont la population apprécie sa façon de travailler.

“Nous demandons aux autorités politico-administratives de s’impliquer pour que la paix que nous avions chèrement acquise règne dans notre quartier surtout en mettant fin à cette démarche machiavélique qui cherche à remplacer notre chef Nabintu M’muyongwa sans faute commise pendant que dans son règne d’une année la paix a été établi et le changement commence à se faire voir”, demandent les habitants de ce quartier.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A cette occasion, ces habitants de Nyamiera demandent sans condition le départ de leur chef de groupement aï et exigent l’ouverture à sa charge d’un dossier judiciaire

« Il doit prendre en charge tous les blessés, les matériels perdus, les maisons détruites par son groupe car il est le seul responsable” peut-on lire dans leur mémorandum adressé au président de bureau de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Avec leur tête couverte de sachets noirs, ces habitants ont marché de la place de l’indépendance jusqu’à l’Assemblée provinciale. Sur leurs calicots on pouvait lire, “nous ne voulons pas Bahati à la tête de notre quartier”

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.