Sud-Kivu: les coutumes retrogrades, parmi les causes de la non représentativité des femmes dans les directions des entreprises publiques

La représentativité des femmes dans les entreprises publiques reste un défit majeur pour l’effectivité de la parité prôné par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Dans la province du Sud-Kivu, sur les 100% des entreprises publiques présentes dans la province, 99% sont chapotés par des hommes. Les femmes sont présentes dans d’autres services, comme la caisse, la comptabilité, le sécrétariat, la réception etc.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Au cours de notre émission, nous avions avec nos invités, relevés les causes de cela mais également nous avions émis des recommandations  afin qu’un changement soit opéré dans les jours prochains.

D’ores et déjà, excellente condition d’écoute à tous en cliquant play, sur l’élément sonore en dessous de l’image.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Esther Kanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.