Sud-Kivu : Les agents de la division de communication et médias en guerre pour le départ de leur chef

Sud-Kivu : Les agents de la division de communication et médias en guerre pour le départ de leur chef

Les agents de la division de communication et médias viennent de reprendre leur sit-in de revendication ce jeudi 18 avril 2019 devant la porte de leur division. Ce sit-in intervient après la promesse faite par le ministre de tutelle, de trouver dans une semaine des mesures urgentes à leur revendication. Une promesse qui selon les manifestants, reste hypothétique.  

« Nous avions arrêté sur ordre de notre ministre de tutelle, qui nous avait promis de prendre des mesures avantageuses pour nous, dans une semaine. Aujourd’hui, le délai est écoulé, nous sommes au deuxième jour après ce délais ; nous avons l’amertume dans le cœur car le ministre n’a pas honoré à sa parole entant que responsable », déplore Julien Bashonga, un des manifestants.

Inscription ISJC

Ces manifestants soulignent qu’ils s’insurgent contre la mauvaise gestion de la chose publique par leur chef de division,  Mr Masumbuko Marapa Emmanuel, d’où la demande de son départ.

« Nous lui reprochons plusieurs griefs, notamment, le détournement des fonds et des biens, le harcèlement sexuel, la fraude, la tricherie et l’imitation des signatures de ses agents. Nous exigeons le départ du chef, car il manifeste souvent l’incompétence», font savoir ces manifestants.

Nos sources appellent donc les autorités compétentes, à apporter des solutions à cette affaire, qui selon eux, reste une lutte pour le bien de toute la province du Sud-Kivu.  Si rien ne fait, ils promettent de prendre d’autres instances vu tous les griefs à la charge de leur chef.

Elie Bigaba, JRI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.