Sud-Kivu: L’épidémie de la rougeole tue plusieurs enfants dans les zones de santé de Fizi et Lemera

Sud-Kivu: L’épidémie de la rougeole tue plusieurs enfants dans les zones de santé de Fizi et Lemera

Les zones santé de Fizi et Lemera sont ce dernier temps victimes de la Présence de la rougeole qui tue les enfants depuis le début de cette année 2022. Dans l’hôpital général de Baraka, au moins 1 000 enfants y sont internés suite à cette maladie de rougeole qui bat son record dans ce coin de la province du Sud-Kivu, une situation qui met en danger la vie de ces enfants dont leur prise en charge reste difficile malgré les efforts fournis par leurs parents.

Selon les informations à notre possession, plusieurs cas des décès sont déjà enregistrés suite au manque de moyens des certains parents qui ont utilisé en premier lieu la médecine traditionnelle contre la rougeole, ceci a conduit à beaucoup des enfants à perdre leurs vies parce qu’on les amener avec un grand retard à l’hôpital.

Inscription ISJC

Contacté à ce sujet, la Division Provinciale de la Santé (DPS) a sous le truchement de son chargé de communication le Docteur Claude Bahizire regretté cette façon de faire des parents qui se transforment aux personnels soignants. Bahirizire fait savoir que la Division provinciale de santé prend déjà des dispositions pour le début de la campagne de vaccination de suivi contre la rougeole.

« nous sommes en train de notifier beaucoup des cas de rougeole dans la zone de santé de Fizi, parce que même en voyant les statistiques au niveau de la province c’est Fizi qui bat le record avec le cas de rougeole. Je vais rappeler que depuis le début de l’année nous avons déjà notifier 3546 cas de rougeole sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu avec 31 décès donc taux de 87% c’est énorme alors que dans les années passées on tentait aller déjà dans l’éliminations de la rougeole mais si vous voyez les résultats de la semaine passée Fizi à une semaine, a eu à notifier 311 cas de rougeole avec malheureusement un décès et aujourd’hui nus avons neuf zones de santé qui sont en train d’enregistrer beaucoup des cas », confié le Docteur Claude Bahizire.

Il ajoute que la zone de santé de Fizi, seule occupe 43% des cas de rougeole depuis le début de l’année suivie de la zone de santé de Lemera avec 23% et ces deux zones de santé occupent déjà le 2/3 de cas de rougeole dans la province du sud kivu. Une situation qui est malheureusement général dans le pays parce que Selon Bahizire, le Programme Elargie de Vaccination prévoit une seule dose de vaccin de routine contre la rougeole à 9 mois alors que sous d’autres cieux c’est deux doses de vaccin contre la rougeole.

« Le programme avait prévu qu’il ait une vaccination systématique donc sous forme de campagne chaque après 3 ans mais pour le moment avec la situation de Covid-19 tout a été perturbé de sorte que nous venons d’accumuler probablement la 4 ème année sans que tous les enfants de 0 à 5 ans soient vaccinés à titre de campagne de suivi », a-t-il poursuivi.

Notre source annoncé cependant, une prise en charge gratuite en faveur de ces enfants qui souffrent de la rougeole.

« Aujourd’hui nous sommes dans l’obligation d’organiser des campagnes de riposte contre la rougeole mais ça nécessite toute une planification, une logistique avec des moyens financiers et autres mais nous y pensons déjà. Nous allons fournir des efforts pour la prise en charge de ces enfants qui sont déjà victime de cette maladie parce qu’un enfant qui souffre la rougeole peut directement perdre sa vie et nous allons envoyer des intrants dans ces zones de santé déjà en haut risque pour la prise en charge gratuite de ces enfants », renchérit le Dr. Claude Bahizire

Ce dernier demande en outre, les parents à fournir beaucoup d’efforts pour respecter la vaccination de routine chez les enfants parce que la rougeole est une maladie extrêmement contagieuse et dangereuse.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.