Sud-Kivu : Le PPRD s’oppose à l’exclusion du député Venant Rugusha

Sud-Kivu : Le PPRD s’oppose à l’exclusion du député Venant Rugusha

Les membres du secrétariat exécutif du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) Sud-Kivu désapprouvent la déclaration du député Jeannot Sumaili relative à la suspension de son collègue Venant Rugusha du groupe parlementaire PPRD et alliés à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 12 juillet, le secrétariat exécutif du PPRD indique que Jeannot Sumaili n’a pas qualité d’engager le parti car, précise ce document, ce « groupe parlementaire est resté sans président depuis le départ du député Jean-Pierre Mukubaganyi ».

Inscription ISJC

Fustigeant la démarche de leur camarade Jeannot Sumaili, les signataires soulignent que, conformément à leurs statuts, la procédure n’a pas été respectée et qu’à ce titre, « Jeannot Sumaili s’est arrogé la liberté de piétiner les textes et de se substituer aux organes du parti ». Pour eux, il s’agit d’un acharnement politique.

Selon le document, la motion de censure initiée par Venant Rugusha contre le gouverneur de province Marcellin Cishambo, est une démarche normale en sa qualité de député provincial.

Le PPRD, désapprouvant l’initiative du député Sumaili, demande à sa « hiérarchie de se pencher urgemment sur la question » et, « en cas de récidive », promet « de recourir aux mécanismes politiques pour décourager ce genre d’aventures qui ternissent l’image du parti ».

Pour rappel, Jeannot Sumaili a signé une lettre excluant le député Venant Rugusha du PPRD et alliés pour avoir initié une motion de censure contre le gouverneur M.Cishambo mais aussi pour avoir été à la tête des députés ayant demandé une session extraordinaire en vue d’épuiser les matières de la session de mars.

Tchaka Mapendano Bisho

Inscription ISJC

Jambo1

Un commentaire sur “Sud-Kivu : Le PPRD s’oppose à l’exclusion du député Venant Rugusha

  1. Chers amis et amies de notre arme habituelle, le réseau social, je tiens à vous dire merci pour votre marque d’attachement à ma modeste personne.

    Il est de mon devoir de souligner et d’éclairer votre lanterne que je n’ai nullement l’intention d’abandonner le combat combien noble et patriotique lié à la survie de la population Sudkivutienne.

    Étant un chercheur et analyste Indépendant, j’ai eu à mener une enquête sur l’homme qui cherche la recrudescence du sous-développement de toute la population du Sud-kivu, à l’occurrence de l’honorable Venant RUGUSHA.

    Sur sa vie Sociale:

    Manegabe Rugusha Venant est né à Bukavu, le 08 juillet 1960, il est divorcé et père de 6 enfants.

    Sa première femme était morte su tôt à cause des barbaries de ce dernier.

    La dernière femme prendra fuite à cause des mêmes caractères.

    Enfin, la troisième une Burundaise dont le mariage a été célébré avec trop de tapage non seulement dans l’Assemblée provinciale mais aussi dans la ville de Bukavu, a également pris le large au Canada.

    L’homme a un dossier de pédophilie ” relation sexuelle entre un adulte et un enfant ” à la Cours Pénale de Justice de Bukavu.

    Parcours :

    Son école primaire et secondaire se passent au collège Alfajiri entre 1968 et 1980.

    De 1981 jusqu’en 1984, il est admis au grand séminaire Notre Dame d’Afrique des Missionnaires pour 3 ans de philosophie et sciences humaines.

    De 1984 à 1985 Admis au Noviciat des Pères Blancs à Fribourg (Suisse) pour 1 an de spiritualité

    C’est peut-être là qu’il apprendra la rigueur  et l’intransigeance.

    Cet élu du territoire de KALEHE au Sud-Kivu est aussi licencié de la faculté des sciences économiques, politiques et sociales de l’université catholique de Louvain en Belgique avec un certificat d’études approfondies en gestion et évaluation des projets de l’université d’Anvers.

    C’est à ce titre d’ailleurs qu’il rejoint la commission économico-financière à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu.

    Membre du mouvement associatif depuis 1990, il était  Coordinateur du GALE, du CEDAC, des organisations membre du Bureau de coordination de la Société Civile du Sud-Kivu jusqu’en 2006 l’année de son élection comme député provincial sur la liste PPRD.

    En 2006, alors qu’il fallait voter le président du bureau de l’assemblée provinciale, il s’oppose à la candidature de l’actuel président de cet organe EMILE BALEKE qu’il dit ne pas accepter le leadership à cause de son faible niveau d’instruction scolaire.

    Il maintient sa candidature à ce poste nonobstant les appels de son secrétaire général à Kinshasa, Vital KAMERHE et la hiérarchie de son parti qui lui demandait  de désister.

    Depuis, il n’a cessé de dénoncer «les dérives» de la présidence de son collègue BALEKE

    L’homme des motions  
    Venant RUGUSHA ne s’est pas seulement « rebellé » contre les ratés du bureau de l’assemblée provinciale.

    Sa foudre et sa rigueur sont allées dans tous les services étatiques, les ministères et même au plus haut niveau de la province.

    Il est aussi à la base de plusieurs motions contre plusieurs membres des gouvernements du Sud-Kivu et celles de censure contre deux Gouverneurs dont CIBALONZA ET MUDERHWA, prédécesseurs de CISHAMBO.

    Ce député PPRD qui fait tomber des gouverneurs de son propre parti, malheureusement qui n’a jamais eu le soutien de ses collègues a initié récemment une motion contre Marcellin Cishambo que ses collègues députés ne reconnaissent pas.

    Il est incroyable, inacceptable et inconcevable qu’un député circule avec une pétition dans la prison, marché et quartier afin de récolter des signatures après avoir compropu les très très démunis.

    Pour clore, veuillez demander à Venant de vous présenter la Motion et la demande de la cession extraordinaire voir s’il y a des paraphes de ses collègues mise à part sa paraphe sur la demande de la cession extraordinaire.

    Voici l’homme qu’une minorité soutient par ignorance.

    Cette fois ci, tous les députés soutiennent le Gouverneur Cishambo même ceux qui ne sont pas du PPRD.

    L’honorable MUSHEKURU élu de même territoire de KALEHE sur la liste de MSR, monte au créneau avec ses alliés, rejoignent la réitèreration du groupe parlementaire du PPRD pour son soutien au Gouverneur Cishambo.

    Étant moi-même, originaire du Territoire de KALEHE, j’ai eu à mené des enquêtes, la population de ce dernier territoire soutient vigoureusement, extrêmement et forcément le Gouverneur Cishambo à cause de ses œuvres qui parlent à sa place.
    “La population de kalehe a très longtemps souffert par manque des infrastructures.

    Par l’initiative du Gouverneur Cishambo les travaux de rénovation ou réhabilitation de route Sake-Minova-Kalehe sont vivement en cours.

    Sur ce, nous combattrons toute personne qui souhaitera son départ”, a déclaré le président de la société civile du territoire de Kalehe Pascal, joint sur par téléphone par John Lupala.

    Chers confrères et consœurs, je vous lance un vibrant appel de déclarer le retour du Gouverneur Marcellin Cishambo.

    Exactement, je connais très bien la problématique salariale des certains agents, cette question doit et sera résolue parfaitement avec le Gouverneur Cishambo et pas son successeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.