IDJWI (Sud-Kivu) : L’accès difficile à l’eau potable cause d’énormes dégâts à la population

IDJWI (Sud-Kivu) : L’accès difficile à l’eau potable cause d’énormes dégâts à la population

Les habitants du territoire d’Idjwi courent plusieurs difficultés pour accéder à l’eau potable. Constat fait par un reporter de jambordc.info dans plusieurs villages insulaires ce mardi 11 juillet 2017.

Les populations des ilots Boza, Bwina, Kilala, Mulamba, Kinyabalanga, Irhe et Nyamizi  parcourent de longues distances pour s’approvisionner en eau potable au Rwanda ou à Lugendo vers Birava ; faute de quoi elles puisent les eaux du lac Kivu.

Inscription ISJC

Cette eau utilisée pour les besoins ménagers, expose les familles  à des maladies hydriques, aux noyades mais aussi à des risques liés à l’insécurité pendant la recherche.

« Si vous n’avez pas d’argent pour aller acheter de l’eau, vous puisez au lac malgré les risques. En ce mois de mai, mon fils Patrick Ishara s’est noyé alors qu’il voulait soulever le bidon après avoir puisé ici au lac. Il a trébuché et s’est effondré dans les eaux. Nous n’avons pas d’autres moyens pour nous secourir », a regretté Noella Kahazi, une veuve rencontrée au lac à la recherche de l’eau.

Selon les sources de l’hôpital général de Monvu, le bulletin épidémiologique présente beaucoup des cas atteints des maladies hydriques. Ce sont des cas qui présentent les diarrhées, la fièvre typhoïde, la malaria, et bien d’autres.

Les organisations de la Société civile d’Idjwi  appellent le gouvernement ainsi que ses partenaires humanitaires à une action urgente pour sauver les vies des populations dans cette partie de la Province

Albert Cinyabuguma

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.