Sud-Kivu: Deux pétitions en circulation : une pour la démission du gouverneur et l’autre pour son soutien

Sud-Kivu: Deux pétitions en circulation : une pour la démission du gouverneur et l’autre pour son soutien

Actuellement, deux pétitions circulent dans la ville de Bukavu et soumises à la population pour signatures, l’une initiée par les membres du regroupement politique G7 sollicitant sa déchéance et l’autre par la Ligue des analystes de la vie du Congo, LAVCO, soutenant son maintien.

L’opposition politique G7 accuse le gouverneur Marcellin Cishambo de mauvaise gouvernance de la province et compte obtenir des signatures de la population pour exiger son remplacement à la tête de la province du Sud-Kivu.

Inscription ISJC

« La population a compris que rien ne marche dans la Province. Le cimetière, le patrimoine de l’Etat vendus, pas d’eau ni électricité, les caisses de l’Etat sont en train d’être vidées par un groupe d’individus, expropriation des avoirs de la population par les coopératives au grand silence du gouverneur, même à son cabinet les gens ne sont pas payés plus de 15 mois, les routes non réhabilitées dans la ville comme dans les territoires, (…) l’hôtel de poste profané. Trop c’est trop », s’est plaint, Théophile Barhacikubagirwa, interrogé par jambordc.info

Du côté de la Ligue des analystes de la vie du Congo (LAVCO), la mauvaise gestion est généralisée. Dany Bashige, président ad intérim de cette organisation renseigne qu’en ces jours, il est anormal que le G7 entreprenne cette action qui tend à créer des obstacles à l’avantage de la population.

« Je n’arrive pas à comprendre comment les partis du groupe G7 peuvent aujourd’hui être en connivence avec les déclarations de certaines personnalités de la Majorité présidentielle, pour commencer à introduire des pétitions. Il y a déjà sept ans que Cishambo est gouverneur de cette province, ils l’ont supporté pendant tout ce temps pourquoi. Aujourd’hui, la mégestion est généralisée, mais, pourquoi  c’est seulement aujourd’hui  qu’ils montent au créneau ? Qui est derrière ces gens ? Ce sont des questions qu’on doit se poser. Nous, nous devons empêcher toute action qui tend à créer des obstacles à l’avantage de la population », avait indiqué, Dany Bashige à radio Maendeleo

Tout part d’une motion initiée contre le gouverneur Cishambo par le député Venant Rugusha mais qui, selon l’opinion, semble étouffée par Kinshasa qui a appelé le chef de l’exécutif avec les deux présidents de l’Assemblée du Sud-Kivu à regagner la capitale et dès lors, ils ne sont jamais revenus en province.

Asifiwe Bora

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.