Sud-Kivu : Le député provincial Homer Bulakali dépose une plainte contre le gouverneur Théo Ngwabidje

Sud-Kivu : Le député provincial Homer Bulakali dépose une plainte contre le gouverneur Théo Ngwabidje

Le député provincial Homer Bulakali a déposé ce vendredi 04 février 2020 au parquet général de Bukavu, une plainte contre le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje  Kasi déchu par l’Assemblée provinciale. L’élu de la circonscription électorale de Bukavu accuse Monsieur Théo Ngwabidje de plusieurs griefs.

Parmi ces griefs, figurent le détournement de fonds des pétroliers de trente francs congolais par litre de carburant pour la construction des routes, des coups et blessures involontaires, complicité de pillage, crimes contre l’humanité, la haute trahison et destructions des ressources naturelles dans le territoire de Mwenga, la spoliation de terrains de l’Etat dans la province du Sud-Kivu, pour ne citer que cela.

Inscription ISJC

« Un compte courant entre opérateurs économiques et exécutif provincial avait été créé pour y verset cet argent prélevé par litre de carburant, mais contre toutes attentes l’ex gouverneur Théo Ngwabidje s’était arrogé d’orienter cet argent vers un autre compte non encore identifié par les pétroliers au détriment de l’intérêt général de la population du Sud-Kivu dont les routes et la voirie urbaine de Bukavu est délabrée. L’ex gouverneur s’est illustré par le même comportement de dissipation de l’argent des amandes transactionnelles issues des contrevenants des mesures barrières contre covid-19 fixées par arrêté et perçues par la province rt dont nous ignorons la destination entre 2019 et 2021. Il en est de même pour les fonds destinés aux sinistrés des incendies et inondations à Bukavu (Nyamugo), Mwenga, Uvira,… », », Peut-on lire dans cette plainte du député provincial Homer Bulakali contre le gouverneur déchu Théo Ngwabidje.

Et d’ajouter que :

« Par ailleurs, depuis l’an 2019, une exploitation sauvage des minerais dans la province du Sud-Kivu a été effectuée par les sociétés chinoises sous la bénédiction de l’ex Gouverneur Théo Ngwabidje, laquelle exploitation tragique a entrainé la violation des articles 56 et 57 de la constitution de la RDC qui érige un tel comportement en pillage et haute trahison qui sont des infractions punies par la loi. Cette exploitation a causé la destruction des étangs piscicoles, des champs et des plantations des palmiers à huiles des populations et dont Théo Ngwabidje est l’auteur intellectuel au regard de ces multiples correspondances. En dernier lieu, lors de l’attaque de la ville par les rebelles pendant qu’il y avait crépitement des balles, l’ex gouverneur avait demandé à la population de vaquer librement à ses occupations en rassurant que la situation était sous contrôle, puis mort d’hommes s’en est suivie sans compter des blessés par balles perdues et des arrestations arbitraires parmi les civiles qui avaient obéi à ce mot d’ordre», poursuit Homer Bulakali.

L’élu de Bukavu demande cependant, que justice soit rendue en faveur de la population du Sud-Kivu vis-à-vis des faits infractionnels commis par le gouverneur destitué Théo Ngwabidje Kasi.

Signalons que, nous avons tenté en vain de joindre l’incriminé pour donner sa version de fait.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.