Sud-Kivu : Le barreau condamne le traitement inhumain dont a été victime l’ex-bâtonnier Ntaitunda Yabe

Sud-Kivu : Le barreau condamne le traitement inhumain dont a été victime l’ex-bâtonnier Ntaitunda Yabe

Le barreau du Sud-Kivu condamne avec la toute dernière énergie le traitement inhumain et dégradant dont a été victime l’un de ses membres en la personne de l’ex-bâtonnier Ntaitunda Yabe en plein centre ville de Bukavu Mercredi 23 novembre 2022.

Cet organe l’a fait savoir au cours d’un point de presse tenu à la maison de l’avocat située à labotte en commune d’Ibanda ce jeudi 24 novembre 2022.

Inscription ISJC

Selon l’un des membres du conseil de l’ordre du barreau du Sud-Kivu Joseph Kadoro qui a lu le mémorandum, le barreau reste inquiet pour la sécurité de tous ses membres et particulièrement celle de Ntaitunda Yabe qui a été victime des traitements inhumés ce mercredi.

“Le barreau du Sud-Kivu est sidéré, consterné et condamne avec la toute dernière énergie le traitement dégradant dont a été victime l’un de ses membres et demande à toutes les autorités politiques, administratives et judiciaires ayant la sécurité dans leurs attributions conformément à la constitution et aux lois de la RDC de prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter et condamner les acteurs ainsi que les commanditaires de ces actes des tortures, traitements cruels, faute de quoi le barreau du Sud-Kivu va projeter les actions d’une grande envergure.”, a-t-il martelé.

Signalons que ce même mémorandum a été lu et déposé au palais de la justice et au gouvernorat où il a été reçu par le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi qui, en réaction a promis de mener les enquêtes pour que les acteurs des ces actes inhumains répondent devant les instances habilitées.

“Ce qui s’est passé hier est inacceptable et je condamne cet acte. Je peux vous rassurer que j’ai demandé une enquête pour retrouver ces gens qui ont porté atteinte à l’intégrité physique de l’honorable ex bâtonnier Yabe pour qu’ils soient sanctionnés sévèrement. Je vous promet de transmettre ce rapport à monsieur le président de la République Démocratique du Congo”. a déclaré Théo Ngwabidje.

Pour rappel, des photos ont circulé sur la toile mercredi 23 novembre faisant état de la brutalité portée par des inconnus au nommé Yabe, l’accusant d’avoir installé le bureau d’âge à l’assemblée provinciale.

Certaines indiscrétions ont même incriminé les proches du gouverneur Théo Ngwabidje dans cette affaire mais sans fournir des preuves irréfutables quant à ce.

 

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.