Sud-Kivu: La société civile fustige la non perception du paquet de formation par des participants à la formation de l’UNICEF dans le groupement de Mudaka

Sud-Kivu: La société civile fustige la non perception du paquet de formation par des participants à la formation de l’UNICEF dans le groupement de Mudaka

Les membres de la Cellule d’Animation Communautaire (CAC) des certaines aires de santé du groupement de Mudaka dans la zone de santé de Miti Murhesa n’avaient pas bénéficié des perdiems et autres accessoires des formations organisées en Mars dernier.

Information livrée par le président de la société civile sous noyau de Mudaka dans une déclaration publiée et dont copie est parvenue à Jambordc.info ce mercredi 20 avril 2022.

Inscription ISJC

Samuel MULEMANGABO cite les aires de santé de Kalwa, Kajeje, Cifuma et Cibumbiro pour lesquelles les participants qui se sont confiés à lui affirment n’avoir pas reçu les nécessaires de cette formation financée pourtant par L’UNICEF via la division du plan.

A en croire sa lettre, le paquet de formation devait en principe contenir pour chaque participant 15$ pour les 3 jours de formation, T-shirt, insigne de communication, rame de papiers par CAC de 8 personnes, module de formation et un canevas d’activités mensuelles et trimestrielles.

Sur les 6 aires de santé de son groupement concernées par cette formation, seuls les participants qui étaient aux aires de santé Saint pie X et Murhesa avaient reçu les 5$ par jour mais sans les autres accessoires de formation ce qui traduit selon lui, une grave zone d’ombre dans la gestion des fonds alloués à ces assises.

Pour Mulemangabo, il importe que le gouverneur et autres instances juridiques s’impliquent dans ce dossier afin d’établir les responsabilités et punir les coupables commis particulièrement à la division provinciale du plan citée dans la gestion des ressources déboursées par L’UNICEF pour cette fin.

Contacté à ce sujet, le chef de division provinciale du plan parle des informations montées de toutes pièces par jalousie pour nuire à sa personne. Justin KASHOLO dit n’avoir pas reçu la correspondance de cette structure pour lui fournir ses moyens de preuve.

” C’est déplorable que quelqu’un bien qu’indigné ignore la procédure à suivre pour réclamer un droit. Moi, je n’ai pas reçu la copie de cette lettre officiellement, c’est dans les coulisses que j’ai, tout comme vous lu cette déclaration que j’estime d’ailleurs ratée. Pourquoi ne pas demander des comptes directement aux concernés plutôt que s’enflammer ainsi dans les réseaux sociaux pour juste ternir l’image de quelqu’un. La division du plan était intervenue dans ces formations et toutes les pièces signées des perdiems perçus par les participants sont disponibles ainsi que les images des autres accessoires mis à leur disposition. Toutes les preuves y faisant référence sont donc bien ici au bureau pour qui veut être édifié”, Confie-t-il.

Signalons que dans le groupement de Mudaka 460 membres de CAC étaient concernés par cette formation.

Joyce KALUMUNA

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.