Sud-Kivu: La société civile alerte les autorités provinciales sur la présence de 12 barrières illégales sur le tronçon routier Mudaka-Kalonge

La société civile sous noyau de Mudaka alerte les autorités provinciales sur la présence de douze (12) barrières payantes installées dans le troncon routier Mudaka- kalonge, ou les passagers et vendeurs sont obligés de payer 500fc ou plus par passage.

Le président de cette structure citoyenne qui Samuel MULEMANGABO renseigne que certaines de ces barrières illégales sont installées par les militaires qui Viennent du camp Nyamunyunywe et d’autres par des civiles.

Inscription ISJC

” Suite à cette situation qui est contre la loi de la RDC, les vendeuses de braises ont cessé leurs activités au marché de Mudaka et le dimanche dernier il n’y avait que 5 personnes vendeuses de braises au marché de mudaka. Ivumbiro, Pancarte, Rubesi, Kaduma, Karhashomwa, Kamihanda, bleu, karhondo, citunga, chefferie de kalonge on y observe des barrières qui violent la loi de notre pays. Ces initiateurs de ces barrières perçoivent 12 000fc par passage, et le ranconnement sur toutes les marchandises, c’est trop choquant”, alerte-t-il.

Mulemangabo condamne avec véhemence ces actes qui sont en violation des droits humains. Il plaide pour l’implication personnelle de l’Admnistrateur du Territoire de Kabare afin que ces barrières payantes soient supprimées dans une extrême urgence pour permettre à la population de circuler librement et vaquer à ses occupations.

Gertrude shabani

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.