Sud-Kivu/ESU: Grève des enseignants, Les étudiants exigent la reprise des cours

Sud-Kivu/ESU: Grève des enseignants, Les étudiants exigent la reprise des cours

Depuis le lancement solennelle de l’année académique 2021-2022, dans plusieurs universités publiques et privées de différentes provinces de la République Démocratique du Congo, les activités n’ont pas jusque-là débuté. Ceci suite à la persistance de grève des professeurs, chefs des travaux et assistants.

Une situation qui pousse les étudiants de différents établissements publics à monter au créneau pour exiger la reprise des cours. Ces derniers ont amorcé des actions pacifiques pour revendiquer à l’Etat congolais de leur remettre dans leurs droits.

Inscription ISJC

C’est le cas des étudiants de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/Bukavu) qui observent depuis le week-end dernier, un mouvement de sit-in devant la porte d’entrée de leur institution.

Ces derniers regrettent de constater que les études universitaires soient bafouées par certaines autorités qui devraient s’impliquer pour mettre fin à la grève des enseignants afin de permettre la reprise des cours.

” Parmi nous, il y a ceux-là qui doivent rédiger leurs mémoires mais jusque là rien n’a été fait à cause de cette grève des enseignants. Nous déplorons le silence des autorités de l’Enseignement Supérieur et Universitaire face cette situation dont nous étudiants sommes victimes, a déclaré le porte parole des étudiants de l’ISP/Bukavu Franco Abudu Bagirubgiza.

Il plaide pour l’implication active du gouvernement national à travers le ministère du tutelle afin de trouver des solutions urgentes qui permettent la levée de la grève des professeurs, chefs des travaux et assistants des différents universités et instituts supérieurs publics de la province du Sud-Kivu et de la République en général, en améliorant les conditions de vie de ces enseignants.

Le porte parole des étudiants de l’ISPISP/Bukavu demande par ailleurs au comité de gestion de leur institution, de s’investir dans cette question pour trouver une solution adéquate dans une extrême urgence.

En sommes, les professeurs, chefs des travaux et assistants des établissements universitaire publics ont déclenché leur mouvement de grève depuis le 05 janvier 2021, date de la rentrée solennelle de l’année académique 2021-2022. Ils revendiquent l’amélioration de leurs conditions de vie. Ils campent sur leurs actions jusqu’à ce que leurs revendications trouvent gain de cause.

Johanna Byenda

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.