Sud-Kivu/Education : Le Synecath salue la décision du 1er ministre de payer les enseignants en monnaie de Mbudi

Le Syndicat des Enseignants des Ecoles Conventionnées Catholiques, SYNECATH, section du Sud-Kivu saluent la décision du chef de l’Etat Felix Thisekedi à travers le gouvernement Sama Lukonde, de procéder au paiement des enseignants en monnaie de Mbudi et d’appliquer désormais la retraite honorable pour les enseignants ayant déjà l’âge concerné. Cette structure de défense des intérêts des enseignants l’a dit au cours d’une interview exclusive accordée à jambordc.info ce mardi 27 avril 2021.

‘’ Nous avons suivi avec intérêt le discours d’investiture du gouvernement Sama Lukonde, il a bien dit que les enseignants seront payes au prix de mbudi, nous pensons que cette fois ci  ça ne va pas rester comme d’habitude une lettre morte et que demain encore l’on puisse constater que les enseignants sont abandonnés à leur triste sort, jusqu’à se dédouaner sur les pauvres parents qui malheureusement n’ont même pas de salaire, et qui a un moment donné  sont considérés comme les vaches laitières du gouvernement congolais et des enseignants. Mais, Nous sommes victimes aujourd’hui de l’irresponsabilité du gouvernement qui donne des promesses qu’il ne réalise pas, les accords de Bibwa sont constitués d’un chapelet des promesses’’, a déclaré Jacques Cirimwami.

Ce dernier a également salué la décision du chef de l’Etat à travers le chef de l’exécutif national, d’appliquer désormais le système de la retraite honorable pour les enseignants qui ont déjà atteint l’âge y afférents.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

‘’ Plus de Soixante pourcent des enseignants du primaire ont atteint l’âge et ne savent plus donner le meilleur d’eux. Voilà comme le président de la République au travers le gouvernement congolais, a déjà fait l’application de la retraite pour les enseignants sa priorité, nous pensons que ça sera réalisé. Tous attendont sa réalisation le plutôt sera le mieux, d’ici le mois de juillet que nous considérons comme mois de changement, car c’est le mois du changement du budget, du trimestre et c’est dans ce même mois de juillet que nous allons voir nos attentes se concrétiser’’, poursuit Jacques Cirimwami.

Le président provincial du Synecat souligne que les enseignants se servent le droit de passer à des actions citoyennes de grande envergure, si les promesses faites par le premier ministre ne se réalisent pas.

En sommes, le patron de l’exécutif national Jean-Michel Sama Lukonde a dans son discours d’investiture de son gouvernement, promis au peuple congolais l’effectivité de l’enseignement de base sur toute l’étendue du territoire national ainsi que l’amélioration des conditions de vie des enseignants. Ceci avant d’être investi par les élus nationaux ce lundi 26 avril 2021.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Moise Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.