Sud-Kivu : Des messages de haine freinent le développement de la province

Sud-Kivu : Des messages de haine freinent le développement de la province

Le groupe de réflexion pour le développement du Sud-Kivu, hausse le ton sur différents messages de haine et de diabolisation contre certains notables de la province du Sud-Kivu particulièrement le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. Ceci est contenu dans une déclaration faite par ce groupe et dont une copie est parvenue à la rédaction de Jambordc, ce jeudi 30 Décembre 2021.

Selon les acteurs de ce groupe de réflexion, le président du Sénat serait victime de plusieurs messages de haine et de diabolisation initiés par des personnes de mauvaise fois dans les réseaux sociaux.

Inscription ISJC

Dans le contenu de ce document, le groupe de réflexion pour le développement du Sud-Kivu, évoque les motions à répétition contre le gouvernement en place. Selon lui, cela ne pourrait contribuer en rien au développement de la province. Il estime que différents acteurs dont ceux de la société civile devrait se mettre ensemble pour réfléchir développement en lieu et place de déstabilisation.

Notre source regrette de constater que des messages de diabolisation contre des grandes personnalités du pays sont diffusé dans les réseau sociaux par des intellectuelles. Elle souligne que le Sud-Kivu serait une province très développée si toutes les personnes dites intellectuelles se concentrées au bien être de cette province comme c’est le cas dans d’autres provinces et pays.

Pour clore, le groupe de réflexion pour le développement DU Sud Kivu appelle les uns et les autres au changement de mentalité en mettant au premier plan l’amour du Sud-Kivu.

Redaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.