Sud-Kivu : des élections en cours, plusieurs machines se déchargent en pleine opération

Près de 44 millions d’électeurs, sur environ 100 millions de Congolais, élisent ce mercredi 20 décembre, leur Président de la République, leurs députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers municipaux.

De quatre scrutins prévus ce mercredi, la présidentielle cristallise l’attention de l’opinion nationale et internationale. Sur les vingt-six challengers inscrits au départ de la course électorale, dix-neuf demeurent engagés à disputer le fauteuil présidentiel. Sept ayant pris la résolution de rallier d’autres candidats.

Inscription ISJC

Au Sud-Kivu et particulièrement dans la ville de Bukavu, plusieurs bureaux de vote ont ouvert les portes à partir de 6h00, et d’autres à 7h 00, heures locales. Par ailleurs, certaines personnes contactées dans différents centres disent que l’opération se déroule normalement, mais avec un certain nombre d’irrégularités.

C’est par exemple au Centre de l’Institut de Bagira dans la commune portant le même où certains électeurs jusqu’à 10h ne savent pas où voter, car leurs noms ne sont repris sur les listes électorales. D’autres disent qu’à l’intérieur (bureau) n’arrivent pas à manipuler le dispositif de vote (machine à voter).

D’autres par contre, parlent d’une opération facile pour ceux qui savent lire et dont leurs noms sont sur les listes.

Une vieille femme rencontrée au Centre de vote à l’école Primaire Bangu toujours à Bagira parle des difficultés.

” Je suis là depuis le matin. Je n’ai pas retrouvé mon nom sur aucune liste. Je suis fatiguée, et je veux rentrer à la maison,” ralate cette femme.

Au Centre de l’Institut Sainte Famille, la situation est presque la même. Des fils d’attente sont observés depuis les heures matinales, trop d’engouement des électeurs, mais expliquent certains électeurs, les machines se déchargent et le service devient très lent. Dans d’autres bureaux, le vote n’a pas encore débuté.

Situation à suivre !!

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.