Sud-Kivu : Calme à Kamanyola après une vive tension signalée depuis le 3 octobre

Sud-Kivu : Calme à Kamanyola après une vive tension signalée depuis le 3 octobre

Le gouvernement provincial vient de répondre favorablement à la demande de la population de Kamanyola dans le territoire de Walungu en relevant l’unité des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui étaient affectés dans cette partie du Sud-Kivu.

Joint par la rédaction de jambordc.info ce jeudi 6 octobre, le ministre de l’intérieur Théophile Kiluwe renseigne que le commandant de la 33 ème région militaire a procédé à la relève des militaires qui étaient basés dans ce groupement et a installé d’autres.

Inscription ISJC

“Nous avons remplacé nos soldats de Kamanyola. Nous avons opté pour cette voie pour apaiser la population de cette contrée “, Explique-t-il.

Pour rappel, un changeur de monnaie a été blessé par des hommes armés dans la nuit du dimanche à lundi 3 octobre. Les jeunes du milieu ont par la suite initié une patrouille et sont tombés sur un militaire qu’ils ont tabassé et brûlé vif par la suite en l’accusant d’être complice de cette attaque.

Le chef de la cité de Kamanyola Papy Matabaro avait indiqué que la population n’avait cependant pas une certitude face à cette allégation.

Les habitants se sont ainsi soulevés en barricadant les routes pour réclamer le remplacement sans délai des militaires déployés dans ce lieu qui sont, d’après eux, à la base de l’insécurité dans cette contrée.

Joyce KALUMUNA.

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.