Sud-Kivu: Aucune faute ne peut pousser un homme à lever sa main sur sa femme (Emission JDH)

Sud-Kivu: Aucune faute ne peut pousser un homme à lever sa main sur sa femme (Emission JDH)

Les violences conjugales sont fréquentes dans la RDC en général et particulièrement dans la province du Sud-Kivu où trois cas de violences conjugales ont été enregistré dans les territoires de la dite province à savoir à Mwenga dans la ville de Kamituga où une journaliste (Charline Kitoko) a été battue à mort par son époux, à Kalehe précisement à Minova où une activiste (Anne Marie Buhoro) des droits humains a également reçu des coups de balle de son mari capitaine dans les FARDC et une autre (Jacqueline M’Mbukani) dans le territoire de Kabare qui a succombé de ses blessures.

Au cours de cette émission, les invités ont non seulement condamné cet acte mais aussi proposé des solutions pourque cela s’arrête.

Inscription ISJC

Nous vous souhaitons une excellent condition d’écoute en cliquant sur “play” à l’élément sonore ci dessous.

Esther Kanga

 

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.