Sud-Kivu: Les armateurs exploitant le lac Kivu en grêve pour cause de surtaxation

Des armateurs exploitant le lac Kivu ont entamé leur mouvement de grève ce mardi 24 Août 2021. Ceci pour dénoncer la surtaxation des services de l’Etat dont ils sont victimes ce dernier temps.

Selon le secrétaire provincial de l’Association des Armateurs exploitant le Lac Kivu (ASSALAK) Prudent Mpama, les armateurs s’indignent de constater que le ministère provincial de transport et voie de Communication viole l’article 202 qui dispose que la navigation maritime est de la compétence du pouvoir centrale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces derniers regrettent de constater que la régie des voies fluviales (RVF) ne veut toujours pas justifier la somme de plus de 188 mille dollars qui est payé en terme de taxe pour baliser les passes de navigation, draguer et curer les ports mais jusque là rien n’est fait.

Prudent Mpama veut qu’un audit soit fait à la RVF avant toutes négociations.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” Pendant plus de 10 ans, les armateurs ont eu à payer cette taxe jusqu’à atteindre un montant de 188.520,68$ en 2009, sans compter les financements de la banque mondiale et de l’Union européenne, nous avons eu à payer d’autres sommes à titre de taxe de navigation mais toujours sans contre partie. Alors les armateurs se sont décidés de ne payer que lorsqu’ils seront mis d’accord sur quoi faire en fonction des devis présentés par la RVF et le montant à contribuer par les armateurs”, précise-t-il.

Selon notre source, les armateurs se disent être surpris de voir que le ministère provincial ait instruit le commissaire lacustre de ne plus livrer les permis de sortie à aucun bateau qui n’a pas payer la taxe de la navigation à la RVF, et le commandant à la force navale de ne laisser partir le bateau ou barge que sur présentation de la preuve de payement de la taxe.

Ces derniers décident de continuer avec leur mouvement de grève jusqu’à ce que leurs revendications trouvent gain de cause.

Philémon Mutula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.