Sud-Kivu- Asspro: la police disperse la population à coût de gaz lacrymogène

Venue participer  à la plénière de ce jeudi 02 Novembre 2021, la population vient d’être dispersé par les éléments de la police à coût de gaz lacrymogènes. Cette foule immense des habitants de Bukavu constitué des Pro-Ngwabidje et Anti-Ngwabidje, se sont tous vu disperser par les éléments de l’ordre.

L’ambiance reste inquiétante au niveau de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu car deux députés à savoir Blandine Kalafula et Cosmos Bishisha se voient refuser l’accès au niveau de l’hémicycle par la population en colère. Plusieurs sources estiment que retenir les deux députés à l’extérieur pourra aussi retarder le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

L’assemblée provinciale est encerclée de part et d’autres par les éléments de la police. Les spectateurs quant à eux, ne cessent de scander des chassons hostiles aux députés en dénonçant une probable corruption dont ils ont subi.

Notez également que les journalistes sont interdits jusque-là de tout accès à l’hémicycle.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La MONUSCO vient de se déployer à ce lieu pour renforcer la sécurité à l’assemblée provinciale.

Pendant ce temps, d’autres sources signalent que le gouverneur accompagné de son vice serait en partance pour Kinshasa à l’heure actuelle.

La plénière de ce jour aura-t-elle lieu?

Dossier à Suivre…

Moise Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.