Sud-Kivu : la réécriture des accords sur l’exploitation minière de l’or par la Société Primera Gold S.A commence incessamment (Alfred Maisha)

Dans un entretien nous accordé ce lundi 4 décembre, Alfred MAISHA député national de Bukavu, au Sud-Kivu a relevé la fin du régime d’exportation exclusive de l’or par la Société minière Primera Gold S.A/RDC.

Selon MAISHA, cette décision a été obtenu après un plaidoyer mené auprès de la Présidence de la République afin de mettre fin à ce qu’il qualifie d’un traitement discriminatoire envers d’autres opérateurs miniers de la région.

Inscription ISJC

« Il faut que le peuple sache. J’ai dénoncé tout ce qui n’était pas normal dans le contrat Primera, beaucoup m’ont pris pour un fou, mais aujourd’hui je suis heureux d’informer la population du Sud-Kivu et du Congo entier que notre plaidoyer a eu bonne écoute de la part du Président de la République. Sur instruction personnelle du Président de la République, l’accord Primera est entrain d’être révisé, » a fait savoir Maisha Bishobibiri.

Ayant proposé la réécriture de cet accord, Alfred Maisha précise que ‘’la commission de révision est déjà mise en place’’, et affirme qu’il en fait partie.

Aussi candidat n°17 à la députation nationale dans la ville de Bukavu pour les élections législatives, Maisha souligne que les accords passés avec la Société Primera Gold S.A/ RDC accordaient de privilèges exclusifs à cette entreprise pour l’exportation issue de l’exploitation artisanale de l’or.

En offrant une opportunité égale à tous les acteurs du secteur aurifère, cette mesure favorisera la croissance économique et encouragera d’autres investissements dans l’exploitation minière en République démocratique du Congo, a-t-il poursuivi.

En fin ajoute notre source, les avantages économiques qui découleront de cette décision pourraient contribuer à améliorer les conditions de vie des populations locales ainsi que l’ensemble de l’économie nationale.

Esther Kadende

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.