RDC: Une cinquantaine des personnes tuées dans des attaques attribuées aux ADF en Ituri

Une cinquantaine des personnes civiles ont été tuées dans des attaques attribuées aux présumés rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans plusieurs villages de la province de l’Ituri dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Selon le coordonnateur de la Convention pour le respect des droits de l’homme en Ituri, Christophe Munyanderu  qui s’est confié à nos confrères de l’AFP, Quatre villages ont été attaqués par des rebelles ougandais de l’ADF qui ont tué 19 personnes dimanche dans le territoire d’Irumu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ce dernier indique qu’il s’agit des villages Carrière où on a perdu 8 civils, à Apakolu 4 civils, à Apamayaya 2 et à Kimautu on enregistré 5 morts.

La même source fait savoir que les villages Apende et Ndimo ont aussi été la cible d’attaques des ADF qui y ont tué respectivement 18 et 15 civils le lundi dernier. Ainsi, on compte au moins 52 civils tués entre dimanche et ce lundi. Munyanderu précise que ce bilan est encore provisoire.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour lui, 52 civils c’est trop nombreux. Ceci avant d’estimer que si toutes les alertes de la population civile étaient prises en considération, ces ADF n’auraient pas tué toutes ces personnes.

Signalons que les villages attaqués sont situés dans la chefferie de Walese Vonkutu dans la province de l’Ituri sous état de siège depuis le mois de mai 2021.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.