RDC : « Nous sommes très inquiets du fait que ces consultations se limitent à Kinshasa » Me Justin Bahirwe

RDC : « Nous sommes très inquiets du fait que ces consultations se limitent à Kinshasa » Me Justin Bahirwe

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a entamé depuis le début de la semaine, des consultations avec les parties les plus représentatives afin de former une « union sacrée » de la nation. Opportunité pour le défenseur des droits humains et Coordonnateur de l’organisation SOS-IJM, Maître Justin Bahirwe de faire sa lecture sur ces consultations. Ceci avant de fustiger la procédure de ces dernières qui restent centrées dans la capitale Congolaise.

Dans une interview exclusive accordée à Jambordc.info ce samedi 07 novembre 2020, Maître Justin Bahirwe a fait savoir que ces consultations sont tombées au point nommé car le pays est bloqué et ne décolle pas.

Inscription ISJC

« Nous les (consultations) avons encouragé surtout parce qu’il faut consulter toutes les couches sociales et parvenir à tirer des conclusions qui sont salutaires pour la nation », a dit le coordonnateur de SOS Information Juridique Multisectorielle.

Cependant Maître Justin Bahirwe se dit être inquiet de la procédure de ces consultations qui se limitent seulement dans la ville province de Kinshasa.

« Nous sommes très inquiets du fait que ces consultations se limitent à Kinshasa. Kinshasa c’est qu’une ville qui regorge toutes les institutions politiques et administratives mais elle demeure une province pourtant la RDC en a 26. Nous pensons qu’on ne peut pas laisser pour compte les 25 autres provinces », a-t-il regretté.

Notre source souligne qu’il en va de l’intérêt du Chef de l’État de consulter par l’entreprise de ses représentants qui sont les gouverneurs de province et des autres entités décentralisées, comme c’était dans l’ancien temps.

« À l’époque de Kabila, il avait procéder par la même façon mais par l’entreprise des gouverneurs de province. Je pense que chaque province a ses spécificités, chaque province souffre et chaque province a un mot à dire. Parce que le Congo ne se limite pas au niveau de Kinshasa », martelé Maître Bahirwe.

Ce dernier indique que la plupart des notables des provinces vivant à Kinshasa sont déconnectés des réalités locales même si certaines informations peuvent remontées à leur niveau. D’où son insistance de consulter les couches sociales des provinces via les gouverneurs.

Tout en souhaitant espérant des issues favorables à ces consultations, Maître Justin Bahirwe fait savoir que la population attend du chef de l’État des conclusions qui répondent aux problèmes du pays.

En somme, le chef de l’État, Félix Tshisekedi a entamé depuis ce lundi 2 novembre 2020 les consultations nationales dans le cadre chercher l’unité sacrée du pays.

Elie Bigaba, JRI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Un commentaire sur “RDC : « Nous sommes très inquiets du fait que ces consultations se limitent à Kinshasa » Me Justin Bahirwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.