RDC : La répression du 25 février suscite colère et indignation à l’ONU

24 heures après la répression des marches anti-Kabila à Kinshasa,  Mbandaka, Kisangani, Kikwit, Goma, Lubumbashi, Bukavu, Matadi la tension baisse peu à peu.

Mais dans tous les esprits, les images de la brutalité policière  tournent en boucle. Elles suscitent choc,  tristesse, indignation et colère à l’Onu. La représentante spéciale du secrétaire Général de l’Onu se dit très indignée.

Inscription ISJC

De son côté, Florence Marshall, porte-parole de la Monusco déplore et condamne ces violences.

Outre l’Onu, la Cenco a fustigé cette répression de la marche des laïcs catholiques.
[…] « nous avons malheureusement enregistré des cas de décès », regrette l’abbé Donatien N’shole, secrétaire général de la Cenco.

Pour Madame Madeleine Kitembo, membre du Comité directeur des laïcs catholiques, c’est une réalité dont on a du mal à se représenter.
[…] « nous regrettons amèrement », a-t-elle lâché.

Pour sa part, Delly Sessanga, député de l’opposition dénonce la brutalité  policière. […] « la peur est la première ennemie de la liberté. Nous sommes là pour exorciser la peur ».

Ndabelnzee  LEBON

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.