RDC/CENI: Le collectif TLP appelle le chef de l’Etat à rester cohérent avec lui-même en se refusant d’investir Denis Kadima et son équipe (Communiqué)

Aprés l’enterinement de Monsieur Denis Kadima à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) par l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo, plusieurs réactions divergentes ne cesser de fuser partout. Opportunité pour la coalition Tournons la Page (TLP-RDC) d’inviter le chef de l’Etat congolais de rester logique et cohérent avec lui-même en se refusant d’investir M. Denis Kadima et son équipe pour les mêmes motifs qui l’avaient poussé en juillet dernier de refuser d’investir l’équipe de M. Ronsard Malonda.

Dans ce un communiqué de presse rendu public que jambordc.info a exploité ce jeudi 21 octobre 2021, le TLP-Coalition de la RDC estime que cet enterinement qui s’est déroulé dans un climat de fortes tensions au sein de l’hémicycle et des protestations d’une bonne partie de la classe politique et de la société civile, comporte en lui-même des germes de contestations en séries qui mettent déjà en mal l’ensemble du processus électoral en cours.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” Le TLP-RDC demeure donc inquiet face à toutes ces contestations qui n’augurent pas des éléctions crédibles et apaisées en 2023. Tout en restant étroitement lié à l’obligation qu’a le gouvernement de la République à mettre tout en oeuvre pour respecter le délai constitutionnel d’organisation des élections générales en 2023, Le TLP-RDC reste aussi attaché aux valeurs qui constituent le piédestal d’une véritable démocratie”, peut-on lire dans ce communiqué de Tournons la Page-RDC signé par son coordinaeur national Jean Chrysostome Kijana.

Ainsi, dans le souci de décrisper les tensions en vue d’élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées, Tournons la Page-Coalition de la RDC recommande au président de la République, de s’interdir toute erreur et tentation tendant à se tailler sur mesure les différentes institutions du pays et certaines lois de la République dans la seule optique de s’octroyer une réélection en 2023, car selon cette structure citoyenne, seul son bilan politique constitue le gage de sa réélection ou de son échec pour les prochaines élections.

Le TLP-RDC recommande au président de l’Assemblée nationale et aux députés nationaux, de privilegier les intérêts suprêmes de la Nation en lieu et place d’intérêts égoïstes et partisans. Ceci avant d’inviter la population de rester vigilante et prête à se lever comme un seul homme pour défendre les acquis de la démocratie acquise au prix du sang.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.