RDC/Affaire zaïrianisation: ” L’ancien premier ministre Matata Mponyo n’est plus en résidence surveillée”, Me Laurent Onyemba

L’ ancien premier ministre congolais Augustin Matata Mponyo a recouvré tard dans la soirée de ce mercredi 14 juillet 2021 sa liberté de mouvement après que le parquet près la cour constitutionnelle ait levé de résidence surveillée à l’egard de ce dernier.

Poursuivi dans une affaire présumée détournement des fonds destinés au paiement des victimes de la “Zaïrianisation”, Matata Mponyo est rentré à son domicile sans être accompagné par des policiers et répondra desormais aux invitations du parquet en homme libre car selon un magistrat qui s’est confié à nos confrères de l’AFP sous anonymat, sa fuite n’est pas à craindre.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” La justice reproche à l’ancien premier ministre d’avoir payé plus de 110 millions de dollars à des créanciers fictifs, victimes de la Zaïrianisation des entreprises etrangères, Ce qui est faux sur toute la ligne. Nous avons apporté toutes les preuves que la liste des créanciers, la certification des dettes nées de la Zaïrianisation, bref tous les dossiers ont été prèparés plusieurs années avant son arrivée au gouvernement “, Explique Me Laurent Onyembo l’un des avocats de Matata Mponyo.

Aujourd’hui sénateur, Augustin Matata Mponyo fut ministre des Finances de 2010 à 2012 et premier ministre de 2012 à 2016 sous le règne du prèsident honoaire Joseph Kabila.

Il sied de noter que la ” Zaïrianisation” est une mesure d’expropriation sans idemnisation d’entrepreurs étrangers décidée dès 1973 par l’ancien dictateur Joseph Mobutu Sese Seko.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.